Formule 1

Sainz sait comment se mettre au niveau de Leclerc en qualifications

Il sait comment il peut faire le tour parfait avec la Ferrari

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 avril 2021 - 12:18
Sainz sait comment se mettre au (...)

Carlos Sainz a pu constater en deux courses les forces de Charles Leclerc, à commencer par les excellentes aptitudes du Monégasque à faire un tour aussi bon que possible en qualifications. L’Espagnol est toutefois satisfait de ses propres performances sur les deux premiers Grands Prix.

"Je sais qu’il est un expert en qualifications et il semble vraiment à l’aise dans la Ferrari, comme s’il savait exactement ce qu’il faut attendre de la voiture en Q2 et Q3, et en conditions difficiles" note Sainz.

"C’est un très, très bon pilote, mais en même temps, s’il y a quelque chose que j’ai vu dans ces deux premières courses, c’est que je ne suis pas plus lent que lui, dans aucun virage. Je sais que si j’arrive à faire un tour parfait, je peux être à son niveau."

"Il s’agit donc maintenant de se concentrer sur cela, sur ce que je peux faire pour m’améliorer dans ce domaine. Peut-être aussi que j’ai besoin d’un peu plus de temps et d’expérience, nous verrons bien. Mais je suis encouragé par ce que je vois sur les données et pour moi, c’est plus une question de temps."

Sainz pense avoir réussi à optimiser la vitesse de passage de la Ferrari SF21 dans chacun des virages du circuit d’Imola, sans toutefois avoir réussi, en Q1 comme en Q2, à faire un tour optimal. C’est ce qui lui aurait ainsi coûté le passage en Q3.

"J’ai eu l’impression d’avoir fait chaque virage parfaitement au moins une fois pendant ces quatre tours de qualifications, en Q1 et Q2. Le problème est que je n’ai pas vraiment réussi à enchaîner les virages réussis sur un seul tour et j’ai perdu deux ou trois dixièmes."

"La vitesse est là. Je sais comment optimiser mes passages en courbe avec la Ferrari, et j’ai juste besoin de savoir comment prendre 10 virages rapides dans le même tour. C’est une question de temps et d’expérience, pour savoir comment les enchaîner."

Dompter la stabilité de la Ferrari SF21

Sainz admet que le passage des vibreurs avec la Ferrari lui provoque encore une certaine perte de temps : "Il y a aussi eu un rôle joué par le passage des vibreurs et par la manière dont la voiture réagit aux vibreurs, selon l’angle avec lequel je les attaque."

"J’ai été surpris plusieurs fois dans toutes les chicanes en touchant la bordure avec un angle différent et en n’étant pas en position. Il y a de très longues lignes droites après ces virages et j’ai perdu un ou deux dixièmes sur ces lignes droites à cause de ça."

"Il faut juste savoir comment la voiture va réagir à tel ou tel angle et être super précis sur l’angle d’attaque pour ne pas perdre ce dixième et demi. Je suis assez sûr de l’endroit où se trouve ce temps au tour et de la façon dont je peux le gagner."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less