Sainz s’est inspiré du niveau de performance ‘choquant’ de Leclerc chez Ferrari

Leclerc a appris de Sainz sur la gestion des pneus

Recherche

Par Alexandre C.

27 décembre 2021 - 15:16
Sainz s'est inspiré du niveau de (...)

Qui l’eût cru ? Peu de monde auraient sans doute pu parier, en début d’année, sur le fait que Charles Leclerc serait battu par Carlos Sainz, pour la première saison de l’Espagnol chez Ferrari.

Certes ce fut de peu, mais cette année Carlos Sainz a quelque peu ébranlé le statut de jeune prodige de Charles Leclerc chez Ferrari.

L’émulation entre les deux pilotes de Maranello semble en tout cas très positive pour la suite et le nouveau règlement 2022.

« Nous avons beaucoup appris » confirme ainsi Charles Leclerc, qui se ravit de cette entente profitable avec son coéquipier.

« Comme toujours, quand on a un nouveau coéquipier, on apprend toujours, sur la nouvelle façon dont Carlos aborde les week-ends de course, sa façon de travailler, son talent, sa vitesse pure aussi, sa façon de prendre les virages. »

« Il a eu une année incroyable, donc il m’a évidemment poussé à essayer d’être plus performant à chaque course et c’était extrêmement intéressant. »

Dans quel domaine en particulier Charles Leclerc a-t-il pu apprendre de Carlos Sainz ?

« Peut-être que l’un des points forts de Carlos est la gestion de la course et des pneus, et cela a probablement été ma faiblesse depuis 2019. J’ai beaucoup progressé en tant que pilote en 2020, et encore cette année, et une partie de cette année est grâce à Carlos. »

Carlos Sainz aussi se délecte de cette compétition interne - qui n’entame en rien son amitié pour son coéquipier.

« C’est une super compétition à avoir, et un super coéquipier à avoir, en plus d’être un gars super cool. »

« Dès mon arrivée aux essais hivernaux à Bahreïn, j’ai eu beaucoup de choses à apprendre de Charles. »

« La façon dont il conduisait la Ferrari pour être aussi rapide qu’il l’a été tout au long de l’année, j’ai dû m’y adapter, j’ai dû copier beaucoup de choses que je voyais sur les données. »

« Parfois, il était difficile de croire que c’était possible de faire ça, et il était tellement rapide que c’était un peu choquant. Mais petit à petit, en m’adaptant et en essayant d’apprendre de lui, j’ai réussi à atteindre un bon niveau. »

« Il est beaucoup plus fort que moi dans certains domaines. Nous allons échanger des informations et nous allons essayer de devenir de meilleurs pilotes en apprenant l’un de l’autre. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos