Live - Le debriefing du GP de Hongrie, l'actu de la F1

>

Sainz répond à la drague de Briatore : Merci, mais je ne parlerai plus de mon avenir !

Il va prendre son temps, tout son temps

Par Alexandre Combralier

4 juillet 2024 - 17:44
Sainz répond à la drague de Briatore (…)

Flavio Briatore a fait de Carlos Sainz sa cible prioritaire pour 2025 : le conseiller exécutif ne le cache pas, il veut foncer sur l’Espagnol et le signer chez Alpine F1 pour l’an prochain (voir notre article).

Forcément, dans le paddock de Silverstone, Carlos Sainz a été interrogé sur cet intérêt marqué d’Alpine F1 à son endroit. Va-t-il contre toute attente refuser la proposition de Williams F1 pour revenir à Enstone ? Va-t-il continuer à faire attendre tout le paddockqui commence à s’impatienter très fort, à l’image de Zhou ?

Le pilote Stake va être déçu : Sainz l’annonce, il va falloir que tout le monde patiente !

« J’ai décidé de ne pas parler de mon avenir avant d’avoir pris ma décision, mais vous serez les premiers à le savoir ! »

Les mots très aimables de Flavio Briatore, qui a dit ne pas comprendre pourquoi un top-pilote était encore libre, ne font donc rien à Carlos Sainz ?

« Oui, je peux le remercier. Merci beaucoup à Flavio pour ses mots gentils, surtout de la part d’un gars comme lui qui comprend ce sport, qui est ici depuis si longtemps et qui a vu, je pense, quelques pilotes dans sa carrière. Ces mots me font du bien, oui. Mais je ne parlerai plus de mon avenir avant d’avoir à faire une annonce. »

Alors que nous sommes à la fin d’un triple-header, Carlos Sainz n’est-il pas trop déconcentré par cette accumulation de rumeurs et de bruits de couloir ?

« Oui, honnêtement, j’y pense beaucoup, je ne vais pas mentir. Du lundi au jeudi, avant d’arriver sur la piste, il y a beaucoup d’appels téléphoniques, beaucoup de temps passé au téléphone, des réunions avec mon équipe de management, mais aussi avec les équipes avec lesquelles je parle, pour essayer de comprendre et d’avoir une vue d’ensemble de la situation. »

« Oui, c’est probablement très stressant et cela prend beaucoup de temps. Au lieu de pouvoir se déconnecter et se ressourcer, on a l’esprit ailleurs, on pense à son avenir, on se demande comment il va être... Ce n’est donc pas la situation idéale. »

« En même temps, quand j’arrive le jeudi, je me sens capable d’être performant dès que j’entre dans une réunion d’ingénieurs, dès que je mets mon casque, je me sens à 100 % dans la voiture. Et, oui, je pense que le week-end en Autriche montre que je suis toujours à un très haut niveau et que je réalise l’une de mes meilleures saisons en Formule 1. »

« Mais je crois que je serai toujours plus performant dans une situation de contrat stable que dans ma situation actuelle, donc je ne vais jamais m’en priver. Je ne vais pas être hypocrite. »

Un choix qui engagera Sainz sur le long terme

Si le pilote Ferrari prend son temps, c’est qu’il ne veut pas se tromper : il ne veut pas forcément la meilleure équipe pour 2025, mais pour 2029…

Carlos Sainz répond en filigrane à Williams F1 et James Vowles qui s’impatientent : il va prendre son temps, tant pis pour les autres équipes !

« Il y a une part de devinettes, de chance, de compréhension de ce qui se passe en F1. Il ne faut pas juger un transfert à partir des dernières courses. Les transferts d’un pilote sont analysés et critiqués avec du recul. C’est pourquoi je pense que je prendrai le plus de temps possible pour prendre ma décision, parce que cela influence les prochaines années de ma vie et qu’il est juste que je prenne mon temps. »

« Il faut toujours voir et critiquer ou analyser la décision d’un pilote avec du recul. S’agit-il de la bonne décision pour Carlos dans cinq ans ou non ? »

« C’est pourquoi je pense que je vais prendre [tout] le temps possible pour prendre une décision aussi importante. »

Ferrari

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos