Sainz : La Ferrari F1-75 est plus difficile que prévu à piloter dans la chaleur

"C’est beaucoup plus difficile de piloter à Bahreïn qu’à Barcelone"

Recherche

Par Olivier Ferret

11 mars 2022 - 12:34
Sainz : La Ferrari F1-75 est plus (...)

En passant des températures fraîches de l’Espagne à la chaleur de Bahreïn, Carlos Sainz dit que sa nouvelle Ferrari F1-75 est "plus difficile à conduire".

A Bahreïn, Ferrari s’est une fois de plus montrée comme un concurrent potentiel pour les victoires cette année.

La Scuderia a terminé hier deuxième et troisième avec Sainz devant son coéquipier Charles Leclerc, les deux pilotes réalisant leurs meilleurs temps sur les pneus C3 par rapport aux C4 de Pierre Gasly.

"C’est, ici à Bahreïn, disons, un peu pire qu’à Barcelone," lance toutefois Sainz.

"Parce qu’il fait beaucoup plus chaud et que le tarmac a beaucoup moins d’adhérence. C’est beaucoup plus difficile de piloter à Bahreïn qu’à Barcelone, mais c’est normal, nous avons cela chaque année. Disons que c’est amplifié avec ces nouvelles F1, c’est plus difficile que prévu."

"La voiture, dans les virages, est différente de l’année dernière, mais on a aussi l’impression que nous progressons et que nous savons mieux quoi faire après chaque tour."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos