Sainz critique Ferrari mais admet qu’il aurait dû ’être plus patient’

Zéro pointé pour l’Espagnol au GP d’Australie de F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 avril 2022 - 09:48
Sainz critique Ferrari mais admet (...)

Face au week-end parfait de Charles Leclerc, celui de Carlos Sainz a de quoi faire grincer des dents. Qualifié neuvième après un peu de malchance et une erreur en Q3, l’Espagnol a raté son départ à cause d’un problème technique et a abandonné à la suite d’une sortie de piste dans les premiers kilomètres de la course.

"Nous avons eu des problèmes similaires à ceux d’hier avec les interrupteurs de la voiture" a déclaré Sainz. "Certains interrupteurs ne fonctionnaient pas. Nous avons dû changer le volant une minute avant le départ."

"Le deuxième volant n’était pas bien configuré pour le départ, et j’avais le mauvais réglage de cartographie pour le départ, qui m’a déclenché l’anti-calage. Nous avons rétrogradé avec les pneus durs et ensuite, avec la précipitation de vouloir revenir dans le peloton, j’ai fait une erreur de pilotage."

Sainz admet qu’il s’en veut pour cette erreur : "Je dois être dur avec moi-même pour mon erreur de pilotage. De toute évidence, nous apprenons encore à connaître ces pneus et clairement, le pneu dur ce week-end était délicat dans les premiers tours."

"Je n’aurais pas dû attaquer comme je l’ai fait. C’est une conclusion facile : je n’aurais pas dû attaquer autant que je l’ai fait, et j’aurais dû être plus patient."

Mais l’Espagnol se permet aussi une critique envers son équipe, notamment sur les petits problèmes de fiabilité, ainsi que la stratégie en qualifications, qu’il critique toujours après avoir terminé neuvième hier.

"Mais en même temps, nous n’étions pas parfaits en tant qu’équipe. Trop de problèmes de volant, les problèmes d’anti-calage et les qualifications qui m’ont mis dos au mur. Cela met sous pression et je n’ai pas réagi en conséquence."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos