Formule 1

Russell admet avoir douté que Mercedes F1 ne le signe jamais

"Quelque chose semblait toujours se produire"

Recherche

Par Olivier Ferret

9 septembre 2021 - 16:07
Russell admet avoir douté que Mercedes

George Russell a finalement été signé par Mercedes F1. Le Britannique avait eu la nouvelle avant Spa-Francorchamps mais avait dû garder le secret jusqu’à ce que Valtteri Bottas ait trouvé un baquet de remplacement.

Lorsqu’on lui demande s’il a craint d’attendre encore un an de plus, ou que cela n’arrive pas, le futur équipier de Lewis Hamilton admet avoir eu des doutes.

"Je ne dirais pas que je craignais que cela ne vienne jamais... des doutes, oui. Nous avons eu tellement d’occasions où nous étions si proches de signer et quelque chose semblait toujours se produire. Mais nous avons continué à nous battre. Si vous avez ces petites opportunités qui ne vont pas, vous commencez parfois à douter. Mais je me suis battu et aujourd’hui on voit vraiment pourquoi."

Son attitude en piste, un pilote qui agit pour l’équipe, l’a certainement servi, comme en Hongrie lorsqu’il a vu la très bonne position de Nicholas Latifi devant lui. Il était prêt à sacrifier sa course pour aider le Canadien.

"C’était juste quelque chose dans le feu de l’action que j’ai ressenti comme une nécessité de dire parce que, évidemment, j’ai été très loyal à l’équipe. Mon objectif est de sceller la 8e place de l’équipe au championnat des constructeurs, et pour être honnête, je me fiche de savoir si cela vient d’un résultat de Nicholas ou du mien."

"Évidemment, j’aimerais que ce soit mon résultat, mais dans notre position, nous ne sommes pas naïfs quant au fait que nous devons avoir un peu de chance pour être dans cette position. Nous avons fait d’excellentes courses et cela n’a tout simplement pas été suffisant, alors évidemment, j’ai fait 50 courses en F1 maintenant et j’ai perdu des points avec mes abandons. Je pense que mon coéquipier a terminé devant moi à quatre ou cinq reprises sur les 50 et deux d’entre eux ont été pour des points !"

"Je ne le changerais pas non plus parce que je veux gagner un championnat du monde, ce n’est pas un objectif réaliste cette année, mais mon objectif sera atteint si nous terminons huitième chez les constructeurs. Que je marque tous les points ou aucun des points, toute l’équipe y a contribué d’une manière ou d’une autre. Je pousse Nicky, Nicky me pousse, et c’est une contribution suffisante."

Il reste encore une petite dizaine de courses à Russell avant de laisser Williams pour Mercedes F1. Quel œil aura-t-il sur son équipe actuelle lorsqu’il sera temps de partir ?

"Je ressentirai une énorme fierté de voir les progrès que nous avons réalisés au cours de ces années et, espérons-le, d’avoir contribué à la résurgence de Williams."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less