Formule 1

Rowland ne privilégierait pas la F1 à la Formule E

Il est heureux de son choix et de son équipe

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 mars 2019 - 18:01
Rowland ne privilégierait pas la F1 (...)

Oliver Rowland n’avait pas d’option sérieuse pour la saison 2019 avant qu’Alex Albon ne décide d’annuler son contrat chez Nissan e.dams en Formule E pour rejoindre Toro Rosso. L’ancien pensionnaire de Williams, où il était en qualité d’essayeur, a pris la place initialement prévue pour le Thaïlandais et ne regrette aucunement son choix de ne pas s’être obstiné en F1.

"Je suis en bonne position avec Nissan, c’est un grand constructeur et la Formule E est en progression, ce serait bête pour moi de regarder ailleurs" explique Rowland. "La F1 est dans une passe difficile pour plusieurs équipes avec les budgets et ce genre de choses. J’étais chez Williams l’an dernier et si l’on regarde où ils sont maintenant, je préfère être en Formule E."

"C’est difficile à regarder. J’ai passé beaucoup de temps à l’usine et je connais beaucoup de monde. C’est difficile de voir leur situation et je leur souhaite le meilleur, mais je pense avoir évité les balles. Quand vous êtes si loin du rythme, cela doit être dur de se motiver et de continuer, mais ils ont beaucoup de travail et ils doivent persister. De mon côté, je me concentre pleinement sur la Formule E."

Rowland avoue lui-même qu’il aurait hésité à la place d’Albon, entre rester en Formule E ou rejoindre la F1 : "C’est difficile. J’y ai pensé et je pense que ça a dû être une décision difficile pour lui car il n’y a pas de garantie sur le temps que ça durera. Surtout avec Red Bull, ils ne s’embarrassent pas si vous n’êtes pas performant."

"Je pense que pour le moment, il n’y aurait que les équipes de pointe avec lesquelles il serait intéressant de s’associer et ça n’arrivera pas, donc je resterais probablement en Formule E. J’ai des chances de gagner des courses ici et je me construis une belle réputation, donc je choisirais la Formule E face à la F1."

expand_less