Formule 1

Renault n’a ‘aucune raison’ d’arrêter le projet F1, rassure Abiteboul

La règlementation 2021 devrait convaincre l’état-major

Recherche

Par A. Combralier

6 octobre 2019 - 09:14
Renault n'a ‘aucune raison' d'arrêter (...)

Renault ne fournira plus, en moteur, qu’une seule équipe à compter de 2021 : l’équipe d’usine Renault elle-même. Dans le même temps, les performances du châssis ne décollent pas, et Renault stagne en milieu de grille – McLaren est même en passe de battre l’équipe française au classement des constructeurs cette année.

Pour toutes ces raisons, une question légitime peut se poser : le projet Renault a-t-il de l’avenir en F1 ? Daniel Ricciardo semble en douter, puisque l’Australien a questionné son engagement dans l’équipe française au-delà de son contrat, fin 2020…

Cyril Abiteboul, invité du podcast Beyond the Grid, a ainsi tenu à rassurer : il ne voit pas pourquoi la maison-mère déciderait d’arrêter brutalement le projet F1, surtout dans le contexte actuel…

« Avoir fini 4e et 5e à Monza, c’est une preuve intéressante qui montre que nous avons pu faire un certain nombre de progrès. »

« La F1 est un sport qui va dans la bonne direction. Renault n’a aucune raison de se retirer d’un sport que nous avons juste rejoint il y a quelques années. Nous avons un contrat avec la F1 jusqu’en 2021, beaucoup de bonnes choses sont dans les cartons aujourd’hui pour la suite. Pour moi, après 2021, notre situation a toutes les raisons d’être meilleure que ce qu’elle est aujourd’hui. »

« Du point de vue financier, technique, sportif, il n’y a aucune raison de se retirer si les choses vont dans la bonne direction. Mais le seul problème, c’est le temps. Cela prendra du temps de réformer la F1, comme cela prendra du temps de réformer Renault. Il faut s’assurer que les gens comprennent cela. »

L’introduction des budgets plafonnés réglera, en particulier, une des grandes failles de l’équipe : Renault ne dispose pas aujourd’hui, loin de là, du même budget que Ferrari ou Mercedes. Est-il seulement possible d’être compétitive avec trois centaines de millions en moins pour Cyril Abiteboul ? Cette situation budgétaire n’est-elle pas trop frustrante ?

« La F1 est un luxe. Je dois m’assurer de dépenser sagement l’argent que nous avons. Et puis les gens ne comprennent pas pourquoi nous souffrons autant. Nous sommes dans un monde où les choses doivent arriver immédiatement. Ce monde des médias nous met de la pression. Il faut la tourner en énergie positive. »

« Même parmi les écuries de pointe, on se demande s’il est toujours pertinent de dépenser autant d’argent, même si l’on domine le championnat. »

Pourtant en 2005-2006, Renault était bien arrivée à battre des équipes au budget plus important…

« Ce n’est absolument plus possible d’y arriver avec moins d’argent aujourd’hui » rétorque Cyril Abiteboul. « C’est pour ça que la F1 ne peut plus être une course au budget. Si vous regardez le classement, il y a une corrélation parfaite avec le budget de chaque équipe. »

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less