Red Bull cherche des fuites de propriété intellectuelle en interne

Elle ne fera aucune action auprès de la FIA pour le moment

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mai 2022 - 13:13
Red Bull cherche des fuites de (...)

Le directeur technique de Red Bull, Pierre Waché, a lui aussi révélé sa surprise d’avoir vu une Aston Martin AMR22 à la partie arrière ressemblant de manière troublante à la RB18. Le Français révèle que son équipe accepte le verdict de la FIA, qui n’a rien vu d’illégal.

Cependant, l’enquête interne à Red Bull dont parlait Christian Horner hier a bel et bien débuté. Le directeur technique explique que l’objectif est de déterminer s’il y a eu des fuites de propriété intellectuelle.

"Pour nous, l’aspect principal était d’être sûr que cela a été fait dans le respect des règles" a déclaré Waché ce matin lors de la conférence de presse à Barcelone.

"La FIA a vérifié, et il semble que ce soit le cas. De notre côté, nous devons maintenant vérifier que nous n’avons pas de fuite de propriété intellectuelle."

"C’est le principal atout de l’équipe. Nous voulons nous en assurer, c’est ce sur quoi nous enquêtons en ce moment. D’un point de vue technique pour nous, il est satisfaisant qu’une équipe nous ait copiés. Cela signifie que notre concept n’est pas si mauvais."

"Nous voulons juste être sûrs de nous protéger. Sur le plafond budgétaire, l’aspect principal du budget est la propriété intellectuelle, et nous voulons être sûrs que la façon dont nous dépensons notre argent est sécurisée, et que nos actifs sont sécurisés."

Waché confirme que Red Bull accepte la réponse nette de la FIA. Il ne remet ainsi pas en doute la légalité de l’AMR22 évoluée, et Red Bull n’en appellera plus à la fédération, tant que rien n’est trouvé du côté des bureaux de Milton Keynes.

"En termes d’action, je pense que la réponse de la FIA est claire. Il semble que la voiture elle-même et la façon de la réaliser étaient légales, et nous ne ferons pas d’autre action sur cet aspect jusqu’à ce que nous trouvions quelque chose de notre côté."

Les recrutements d’Aston Martin piochés du côté de Red Bull sont évidemment pointés du doigt, mais Red Bull recherche surtout des fichiers : "C’est comme une équipe de football, les joueurs de football sont les ingénieurs dans cette entreprise."

"Je pense que ce n’est pas ce que nous recherchons. Nous recherchons une fuite de fichiers dans le système, nous ne pouvons pas contrôler ce que les gens font. Et si les gens transfèrent ce qu’ils savent, vous ne pouvez pas désapprendre quelque chose. Ce n’est pas ce que nous recherchons."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos