Formule 1

Rassurés par la Turquie, Stroll et Pérez s’attendent à des courses excitantes à Bahreïn

La 3e place en vue pour Racing Point ?

Recherche

Par Alexandre C.

25 novembre 2020 - 16:15
Rassurés par la Turquie, Stroll et (...)

Au Grand Prix de Turquie, avec 20 points inscrits, Racing Point a semble-t-il écarté la menace Renault, pour la 3e place au classement des constructeurs, mais McLaren demeure non loin derrière les Roses. Sur un tracé classique et dans des conditions qui devraient être plus habituelles, Lance Stroll et Sergio Pérez ont, ainsi, une bonne occasion de confirmer la dynamique installée dans leur équipe.

Le récent poleman Lance Stroll, rassuré sur son potentiel, a-t-il tout de même pu comprendre pourquoi il avait ensuite sous-performé en course (9e place à Istanbul) ?

« Évidemment, au début, j’étais frustré par tout ça parce qu’après la fantastique pole position, nous avons mené plus de tours que quiconque dans la course pour finalement ne pas monter sur le podium. Maintenant que nous avons compris pourquoi les pneus n’ont pas été aussi performants que prévu, je peux en tirer les points positifs. Le premier relais – quand j’ai construit mon avance - a montré ce qui est possible et c’est une expérience utile pour la prochaine fois où nous nous battrons en tête de peloton. »

Quels sont les principaux défis du circuit classique de Bahreïn selon le pilote Racing Point ?

« Les changements de direction rapides dans les virages 5 et 6 sont passionnants, mais le virage le plus difficile suit peu après dans le virage 9 - il est vraiment facile de bloquer l’avant gauche et cela peut vraiment affecter votre relais et votre course. Comme toujours, le virage 1 sera le point de dépassement clé. »

Enfin, le Nord-Américain qu’il est s’attend-il à une partie de plaisir la semaine d’après, sur la configuration extérieure du tracé, ultra-rapide et avec peu de virages ?

« On dirait que ça va proposer de bonnes courses ! Il n’y a certainement pas beaucoup de circuits avec seulement 11 virages. Le tracé suggère qu’il sera extrêmement serré en qualification avec des temps de tour très serrés. Cela va potentiellement produire une grille de départ très excitante qui pourrait ouvrir la voie à de belles courses le dimanche. Nous allons nous préparer au mieux pour un nouveau tracé et tout le monde sera dans le même bateau ce week-end. »

Sergio Pérez, quant à lui, sort d’une remarquable 2e place en Turquie. Toujours incertain sur son avenir, le Mexicain a des objectifs collectifs mais aussi personnels à aller chercher...

« Oui, il y a vraiment une bonne ambiance dans l’équipe en ce moment. Je veux aussi me battre pour la P4 dans le championnat des pilotes et nous avons réussi à prendre cette position après un excellent résultat en Turquie. Cela me donne confiance pour aller à Bahreïn et à Abu Dhabi. Nous voulons nous battre pour des podiums et pour avoir la chance de conclure cette ère sur un vrai succès pour l’équipe et moi-même. »

Sergio Pérez a déjà fini sur le podium à Bahreïn, en 2014, lors du duel formidable entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton...

« C’était un moment très spécial dans ma carrière et c’est incroyable de penser que cela s’est produit seulement lors de ma troisième course avec l’équipe. C’est fou de penser que nous avons fait cinq autres podiums ensemble depuis ce jour. C’est toujours un sentiment formidable de revisiter le circuit et de se souvenir de 2014. »

Que peut-il dire enfin sur le second tracé, pour le Grand Prix de Sakhir ?

« Il est évident que nous n’avons pas encore vu ce circuit en action, c’est donc une grande inconnue - même avec toute la préparation avant l’événement. Il a certainement l’air très excitant et je pense qu’il proposera une course divertissante. Je pense que le trafic pourrait être un problème lors des qualifications et de la course, donc cela pourrait être un facteur important le samedi. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less