Formule 1

Quand Hamilton et Verstappen louaient leur bonne entente mutuelle…

Sur et en dehors de la piste

Recherche

Par Alexandre C.

26 juillet 2021 - 18:15
Quand Hamilton et Verstappen louaient

Le Grand Prix à Silverstone marquera peut-être un tournant dans l’histoire de ce championnat, mais aussi dans l’histoire des relations entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Jusqu’alors en effet, et malgré quelques tensions au premier tour, notamment à Imola, Max Verstappen et Lewis Hamilton avaient toujours entretenu un profond respect sur la piste comme hors piste, sans entrer dans une guerre des mots outre-mesure, contrastant d’ailleurs avec les disputes habituelles entre leurs patrons respectifs, Christian Horner et Toto Wolff.

Mais à Silverstone, le crash de Max Verstappen, suite à son duel avec Lewis Hamilton à Copse, a clairement envenimé la relation, surtout du côté de Red Bull. Max Verstappen a ainsi pointé le « manque de respect » de Lewis Hamilton, qu’il accuse d’avoir célébré sa victoire devant son public, alors même que le Néerlandais était à l’hôpital pour passer des examens complémentaires. Ambiance...

Pour voir en quoi ces relations ont réellement pris un tournant négatif, il est d’autant plus éclairant de faire un petit retour par le passé, pour mesurer l’ampleur de cette évolution.

Verstappen était presque prêt à aller boire une bière avec Lewis…

En effet les semaines voire les jours précédant l’accrochage, Max Verstappen ne cessait de répéter sa bonne entente, sur piste comme hors-piste, avec Lewis Hamilton.

Par exemple, quand Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, confiait (en mai) que l’accrochage entre les deux leaders au premier tour serait inévitable, Max Verstappen paraissait très agacé de cette prophétie…

« Honnêtement, je ne sais plus quoi dire à propos de ces choses. Nous n’essayons jamais de nous crasher, n’est-ce pas ? Donc c’est juste pour faire quelques gros titres intéressants… Je suppose qu’une course aura un peu plus de téléspectateurs quand vous [Zak Brown en réalité] direz que le crash est une question de temps, au lieu de dire que nous avons eu de belles courses jusqu’à présent, les gens vont bien sûr cliquer plus. »

Le 6 juin encore, sur le « hors-piste » plutôt, Max Verstappen assurait qu’il s’entendait très bien avec Lewis Hamilton… et quand on lui demandait s’il était prêt à aller boire une bière avec le pilote Mercedes, le pilote Red Bull répondait ceci…

« Eh bien, vous savez, nous sommes de générations différentes. Mais bien sûr... En dehors de la piste, nous nous entendons très bien. Je pense qu’on est tous les deux assez expérimentés pour éviter ce genre de choses, les crashs. Bien sûr, vous voulez vous battre, mais vous devez vous respecter sur la piste. Vous faites la course de manière loyale et équitable. »

Des propos qui prennent une autre tournure aujourd’hui…

De même encore tout début juillet, de manière presque ironique avec le recul d’aujourd’hui, Max Verstappen rappelait l’importance d’éviter les crashs et les abandons dans l’optique du championnat, confiant que Lewis Hamilton était même un modèle du genre sur ce point !

« Vous ne pouvez pas avoir des abandons ou faire des erreurs où vous perdez beaucoup de points, cela peut tuer un championnat. Je le sais. Lewis a été comme ça pendant longtemps, il a été très régulier et c’est comme ça qu’on gagne des championnats. S’il y a de la place pour y aller, je vais plonger, c’est juste mon style. Mais si vous êtes dans une lutte pour le championnat, vous devez penser aux points à chaque course. C’est un équilibre. Lewis et moi avons une très bonne entente. Nous savons que nous sommes dans une lutte pour le titre, il veut aller chercher son huitième titre, je veux aller chercher mon premier. »

« Les gens disent que lorsque vous êtes dans un combat pour le titre, vous devez vous rentrer dedans. Je ne vois pas ça comme ça. J’aime faire la course avec Lewis, on se donne toujours de l’espace, c’est ce que les gens aiment voir au lieu d’en faire un jeu sale. Ce n’est pas nécessaire entre nous. »

Hamilton aussi a cultivé une très bonne relation avec Max Verstappen

Et de l’autre côté du miroir ? Le constat est le même chez Lewis Hamilton, en piste comme hors piste, le pilote Mercedes a toujours voulu respecter son rival pour le titre…

« Je l’ai dit, je ne vais pas entrer dans une guerre des mots avec eux. Ce serait puéril » lançait ainsi le septuple champion du monde en juin dernier, disant vouloir éviter un affrontement psychologique avec Max Verstappen.

Et en piste ? Mi-juin dernier, de même que Max Verstappen, Lewis Hamilton affirmait la nécessité de se respecter et d’éviter les crashs. Là encore ces propos détonnent différemment aujourd’hui…

« Il y a des mots mais c’est souvent l’excitation du moment, l’adrénaline. Mais je vois beaucoup de respect entre nous sinon. En piste, comme en dehors. Il n’y a pas besoin de changement. Tout va bien selon moi. Max est un pilote extraordinaire et c’est très sympa d’avoir à se battre contre lui, avec une F1 qui est compétitive. »

A lire ces déclarations passées, on mesure ainsi l’ampleur du changement arrivé entre les deux hommes. L’escalade gagnera-t-elle encore en intensité ? Réponse au Hungaroring…

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less