Formule 1

Pujolar : Tôt ou tard, Verstappen deviendrait champion du monde

Son ancien ingénieur de course chez Toro Rosso n’avait aucun doute

Recherche

Par Olivier Ferret

28 décembre 2021 - 12:44
Pujolar : Tôt ou tard, Verstappen (...)

Xevi Pujolar pense que Max Verstappen aurait été champion du monde "tôt ou tard" – et il est le meilleur pilote avec lequel il a travaillé.

Pujolar était l’ingénieur de course de Verstappen chez Toro Rosso lorsqu’il a fait son entrée dans le sport en tant que plus jeune pilote de Formule 1.

L’Espagnol de 48 ans, aujourd’hui responsable de l’ingénierie piste d’Alfa Romeo, estime que son ancien pilote mérite largement son titre.

"Tôt ou tard, il deviendrait champion du monde, je le savais," confie Pujolar.

"Si nous ne regardons que la course d’Abu Dhabi jusqu’à l’arrivée de la voiture de sécurité, Lewis Hamilton dominait sans aucun doute. Mais si on regarde la saison dans son ensemble, Max méritait davantage le titre. Il a connu des moments difficiles en F1 les premières années, mais il a mérité la première place avec toutes ses améliorations."

"Il est le bon vainqueur pour le championnat du monde 2021 parce qu’il a très bien conduit, faisant moins d’erreurs – à la fois lui en tant que pilote et son équipe, se comportant très bien également dans les stratégies. Max a fait face à la malchance et à plusieurs pénalités."

Verstappen a reçu des éloges tout au long de la saison pour son calme apparent alors qu’il était sous pression dans sa lutte contre Hamilton.

"Je ne suis pas surpris par ça," dit Pujolar.

"Même lorsque j’étais avec lui, Max avait un niveau mental incroyable et il l’a encore augmenté ces dernières années. Pour moi, c’est sa force – la capacité à se dépasser, la résilience, le désir de ne pas abandonner et de se battre jusqu’au bout, de travailler dur pour devenir numéro 1."

"Parce que Max ne voulait qu’une chose – prouver qu’il était le meilleur. Il n’a jamais abandonné, développant un talent qu’il avait déjà à la base."

Pujolar a travaillé aux côtés de nombreux pilotes talentueux au cours de ses deux décennies en Formule 1, dont Juan Pablo Montoya, Mark Webber, Jean-Eric Vergne et Alex Wurz, mais il affirme que le nouveau champion du monde est le meilleur de ceux avec qui il a travaillé.

"Oui, et je le dis sans aucun doute. Max avait ce petit quelque chose en plus que les autres n’avaient pas. J’ai dirigé des pilotes très talentueux, mais pas avec la même capacité à se motiver ou à travailler que lui."

"Je suis sûr que son père Jos, qui a suivi toute sa carrière en sport automobile dans son enfance, a été un facteurs contributif à cet état d’esprit."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less