Formule 1

Prost : 25 courses en F1, ça devient vraiment difficile !

Les organismes vont être très sollicités

Recherche

Par Olivier Ferret

6 novembre 2019 - 14:32
Prost : 25 courses en F1, ça devient (...)

Dans le nouveau règlement de la Formule 1 adopté pour 2021, dans le volet sportif, figure la possibilité pour la FOM d’étendre le calendrier jusqu’à 25 courses à terme. Ce ne sera probablement pas le cas dès 2021 mais Liberty Media imagine cela à l’horizon 2024- 2025.

Cette mesure, accompagnée d’un raccourcissement des week-ends sur un format de 3 jours au lieu de 4 (si on compte les obligations techniques et médiatiques), reste toutefois un grand point d’interrogation concernant l’état des organismes du personnel amené à voyager sur les Grands Prix comme le souligne Alain Prost.

"Pour un pilote je ne pense pas que cela va changer fondamentalement son travail. Nous faisions des essais toutes les semaines," commente le quadruple champion du monde, consultant de Renault F1, à l’AFP.

"On fera, c’est vrai, plus de voyages. Mais pour les mécanos, le reste de l’équipe, 25 courses cela devient vraiment difficile. En même temps, il y aura en principe plus de revenus, donc plus de redistribution, même si la F1 c’est toujours un peu la poule et l’oeuf."

"Cela risque de ne pas être évident d’attirer les gens, et les jeunes, vers la F1 quand cela sera aussi fatigant. Et cela risque d’être coûteux s’il faut mettre en place des doubles équipes."

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less