Pourchaire : Si j’étais champion F2, je ne serais pas en F1

L’équation est plus compliquée que prévu

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 décembre 2022 - 13:07
Pourchaire : Si j'étais champion (...)

Théo Pourchaire devrait rempiler pour une troisième saison en F2 en 2023. Le pilote de réserve Alfa Romeo F1 n’a pas réussi à décrocher le titre dans l’antichambre de la Formule 1, mais il ne pense pas que cela lui aurait ouvert les portes de la catégorie reine. Celle-ci reste son objectif principal à l’avenir.

"Pour être honnête, même si j’avais gagné le championnat, je suis presque sûr que je ne serais pas en F1 en 2023" a déclaré Pourchaire. "À cause de beaucoup de choses, et c’est le sport de nos jours, c’est comme ça, c’est construit comme ça."

"Donc je suis d’accord avec ça. Je comprends que je suis encore jeune, et je suis prêt à travailler sur moi-même et à me construire pour être prêt à saisir une place en 2024. Mon rêve est d’être un pilote de Formule 1, champion du monde de Formule 1."

"Le reste ne m’intéresse pas vraiment, je ne suis pas vraiment intéressé par le fait d’être un pilote de GT, de Formule E ou d’autres choses. Je veux dire, si je ne peux pas aller en F1, peut-être que je piloterai ces voitures, ces championnats, mais mon rêve pour le moment est d’être en F1, c’est tout."

Des EL1 "incroyables" et très utiles à Austin

Après sa première participation à des EL1, Pourchaire espère avoir d’autres occasions de piloter une F1. Il est également heureux à l’idée de l’utilité qu’aura ce test dans son travail de troisième pilote l’année prochaine.

"Les EL1 étaient incroyables. Les voitures de F1 sont vraiment rapides. Être sur le week-end de la Formule 1 avec tous les autres pilotes sur la piste, c’est incroyable. Cette piste est incroyable, Austin est incroyable, j’adore cette piste maintenant."

"Je n’ai fait que 15 tours, mais j’adorerais y conduire à nouveau. C’était très bien pour moi, parce que je vais faire beaucoup de travail en simulateur avec Sauber l’année prochaine, avec Alfa Romeo."

"Donc il est important de savoir comment la voiture se comporte dans la réalité, comment elle fonctionne dans la réalité, et je peux corréler beaucoup sur le simulateur, ce qui est bon pour aider l’équipe parce qu’il y a un bon gain de performance."

"L’équipe est déjà en bonne forme, nous avons fait de bonnes améliorations sur la voiture, donc l’année prochaine pourrait être une très bonne année pour nous. Nous allons travailler dur, et je vais m’installer à Zurich, à côté de Hinwil, où Sauber est basé, et je vais travailler avec eux."

"Je suis capable" d’être champion en F2

Initialement, Pourchaire ne voulait pas rempiler en F2, et des rumeurs l’envoyaient en Formule E. Il a d’ailleurs fait un test qui s’est soldé par un accident. La Super Formula a ensuite été une option, mais son test a été annulé, et la Formule 2 semble actuellement son option la plus évidente.

"Nous en avons parlé avec l’Académie Sauber il y a quelques jours. C’est une option car la Formule 2 est, à mon avis, le meilleur championnat après la Formule 1. Nous sommes sur les mêmes week-ends que les équipes de Formule 1, nous sommes regardés par toutes les équipes de Formule 1. Je suis encore très jeune."

"Je suis capable de gagner ce championnat, c’est certain, du moins je donnerai le meilleur de moi-même si je fais cela une autre année, je ne sais pas encore. On verra comment ça se passe dans les négociations pour mon avenir. Mais si j’ai un bon contrat, une bonne option, pourquoi ne pas faire une troisième saison en F2 ?"

Alfa Romeo F1 Team - Sauber

Info Formule 1

Photos

Vidéos