Formule 1

Pour Norris, McLaren n’a pas le meilleur package, mais la meilleure efficacité

Une efficacité opérationnelle avant tout ?

Recherche

Par A. Combralier

11 avril 2019 - 17:26
Pour Norris, McLaren n'a pas le (...)

Comment Lando Norris a-t-il réussi à être le « meilleur des autres », lors du dernier Grand Prix à Bahreïn ? La McLaren avait-elle un clair avantage, en termes de performance pure, sur la concurrence ? Ou bien l’écurie a-t-elle réussi à tirer le maximum, sur le plan opérationnel, d’un potentiel pas forcément aussi élevé ?

Le jeune pilote anglais a son idée : il penche pour la deuxième hypothèse.

« Dans l’ensemble, il est trop tôt probablement pour définir la hiérarchie. Nous pouvons dire, au moins, que nous sommes dans une position convenable. Je ne dirais pas que nous sommes la meilleure équipe du milieu de grille. Nous avons fait un meilleur travail, à l’échelle de l’équipe, que d’autres écuries. Mais je ne pense pas que nous ayons le meilleur package. »

« Il y a beaucoup de travail à faire pour être capable de lutter contre Red Bull chaque week-end de course, ou pour avoir un avantage clair sur le milieu de grille. »

« C’est ainsi que nous avons réussi à rentrer dans les points et à passer en Q3 : en maximisant juste tout. »

A l’évidence, avant ce Grand Prix de Chine, Lando Norris ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs, et regarde davantage dans le rétroviseur que vers Red Bull…

« Nous avons définitivement un peu de travail à faire pour nous assurer, à chaque fois, de rejoindre la Q3, et de battre le reste du milieu de grille en course. »

« Nous avons encore un peu de chemin à faire avant d’être au niveau de Red Bull. »

« Mais dans l’ensemble, la voiture n’est pas mauvaise. »

On sait que Carlos Sainz faillit dépasser Max Verstappen dans les premiers tours de roue à Bahreïn… En sera-t-il de même en Chine ?

McLaren

expand_less