Formule 1

Pour la course, un à trois arrêts possibles… mais les durs seront à éviter

De l’aveu même de Pirelli

Recherche

Par Alexandre C.

15 août 2020 - 19:03
Pour la course, un à trois arrêts (...)

Sous la chaleur de Barcelone, les Pirelli ont été mis à rude épreuve en qualifications, et le seront évidemment bien plus en course.

Mais comme Pirelli a apporté la gamme la plus dure, un arrêt aux stands est une stratégie légèrement plus probable que lors du week-end dernier à Silverstone. Cependant ce sera « marginal » pour y parvenir selon Pirelli, qui estime donc qu’il faudra une gestion pneumatique sévère des pilotes adoptant cette stratégie.

« La meilleure stratégie est définitivement avec un à deux arrêts aux stands » estime le manufacturier. La plus rapide est la suivante : deux relais de 19 tours en tendres, puis un dernier de 29 tours en médiums (la stratégie tendres-médiums-tendres semblant plus rapide).

Mais il existe une « grande variété de stratégies possibles » selon Pirelli. La stratégie à trois arrêts aux stands est techniquement possible et serait la deuxième plus rapide (tendres, médiums, tendres, tendres). Pour ne pas risquer d’être dans le trafic, sur un circuit où il est de plus très difficile de doubler, ce ne semble pas être le meilleur choix en pratique.

La troisième stratégie la plus rapide est une autre stratégie à deux arrêts, incluant cette fois-ci deux relais en médiums. Elle sera à adopter s’il fait plus chaud que prévu.

Car la dégradation thermique des pneus sera à suivre de très près demain. La température de piste devrait de nouveau voisiner les 50 degrés, un quasi-record…

Il est à noter que le pneu dur est absent de toutes ces stratégies. Ce n’est pas surprenant, puisque Lando Norris l’avait qualifié de « merdique » après les essais libres…

Tous les pilotes du top 10 se sont cette fois-ci qualifiés en tendres. Il n’y aura donc pas de jeu stratégique particulier entre Max Verstappen et les Mercedes.

Et ce choix de se qualifier en tendres a surpris jusqu’à Mario Isola…

« Tous les pilotes se sont concentrés sur le soft en qualifications, ce qui a été une légère surprise, peut-être en raison de l’écart de performance avec les médiums et le rythme des leaders. Cela signifie que nous pouvons presque certainement nous attendre à deux arrêts pendant la course demain, et nous ne verrons probablement pas beaucoup d’utilisation du pneu dur, car il y a aussi un grand écart par rapport aux médiums avec ce pneu. »

« La clé de la course de demain, dans ces conditions très chaudes, sera de gérer l’usure et la dégradation du soft. Il y a beaucoup de possibilités pour ceux qui partent plus bas sur la grille de départ d’essayer quelque chose d’un peu différent, alors nous espérons voir une autre course intéressante demain, avec beaucoup de variations dans la stratégie. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less