Formule 1

Pour démarrer plus fort, Mick Schumacher s’est entraîné avec Jock Clear, l’ancien ingénieur de Michael

Il pense que Haas a fait le bon choix en prenant deux rookies

Recherche

Par Alexandre C.

4 mars 2021 - 17:52
Pour démarrer plus fort, Mick Schumacher

Cette année, trois rookies arrivent en F1, dont deux chez Haas : Mick Schumacher et Nikita Mazepin. L’équipe américaine aura ainsi un line-up 100 % débutant.

N’est-ce pas un risque pour une équipe en souffrance et qui a justement besoin de retours techniques très solides pour progresser ?

Interrogé sur ce sujet lors de la présentation aujourd’hui de la livrée Haas 2021, Mick Schumacher a répété qu’il avait toute confiance dans les choix faits par Günther Steiner.

« L’équipe a pris cette décision, je suis donc sûr qu’il y a une bonne raison à cela. »

« Je vois à quel point j’ai faim et j’ai très envie de bien faire, et je suis presque sûr que Nikita est dans le même cas. »

« Nous avons donc deux pilotes très affamés qui font tout leur possible pour régler chaque détail et cela va faire avancer l’équipe et c’est ce que nous voulons vraiment. Nous avons tous les droits de sentir bien cette année. »

Pour progresser, Mick Schumacher pourra s’appuyer sur l’apport technique de Ferrari. Il est aussi en contact avec Jock Clear, le célèbre ingénieur de course de Ferrari, qui travaillait avec Michael Schumacher.

« Je lui ai beaucoup parlé ces dernières années, je pense que la première fois que j’ai travaillé avec lui, c’était en 2014. J’ai eu une séance de simulation avec lui qui était très drôle et très intéressante pour moi car je viens du karting. »

« Nous avons évidemment eu des discussions différentes sur la façon dont le travail se faisait avec les différents pilotes pour lui et comment on pouvait comparer cela à mon père. C’était donc très intéressant. J’ai pris beaucoup de notes à ce sujet, et je suis vraiment impatient de travailler avec lui encore plus étroitement cette année. »

La Ferrari Driver Academy accompagnera aussi Mick Schumacher de différentes manières...

« Nous avons différentes choses que nous faisons ensemble, comme conduire dans le simulateur, comme les activités de la FDA. Mais nous travaillons aussi avec le personnel de Ferrari. »

« Donc le lien est bien là. Je suis toujours un pilote de la FDA, donc c’est génial d’avoir ce contexte et cette aide de l’arrière-plan pour m’aider et me soutenir dans ma première saison de F1. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less