Formule 1

Pirelli : Le premier relais en durs de Verstappen a été la ‘clef’ pour la victoire

Une victoire acquise en bonne part le samedi après-midi…

Recherche

Par Alexandre C.

9 août 2020 - 18:22
Pirelli : Le premier relais en durs (...)

Les Pirelli auront été, une fois de plus, au centre des débats en ce dimanche de course, mais cette fois-ci sans explosion spectaculaire.

Les chaleurs ont mis les pneus à rude épreuve, avec jusqu’à 45 degrés relevés sur la piste et une sélection plus tendre que le week-end dernier.

Sans aucun doute, Max Verstappen a bénéficié de sa stratégie construite en Q2 : le pilote Red Bull était le seul du top 10 à partir en durs, et son premier relais prolongé lui a permis de prendre la tête – c’était la « clef » de la course selon Pirelli. Carlos Sainz, lui aussi sur une stratégie durs-médiums-durs, n’a pas eu l’efficacité du Néerlandais – il est vrai que le pilote McLaren était piégé dans le peloton.

Quelques pilotes ont osé ne s’arrêter qu’une seule fois malgré l’usure prononcée des gommes. Le pari fut particulièrement payant pour Charles Leclerc, 4e de l’épreuve, et pour la Renault d’Esteban Ocon, arrivé 8e alors qu’il partait 14e. Les deux pilotes sont partis en médiums pour finir en durs.

Quatre pilotes ont fait trois arrêts, à l’image de Nico Hülkenberg qui souffrait de vibrations en fin d’épreuve. A noter que le pilote Racing Point a été le seul à utiliser les tendres C4 en toute fin d’épreuve.

Mario Isola peut souffler : cette fois-ci, les Pirelli pourront être salués pour leur rôle stratégique, pas pour leur dangerosité supposée.

« La course de ce week-end était axée sur la stratégie pure, exécutée à la perfection par Red Bull et Max Verstappen. Sa stratégie a débuté le samedi après-midi, avec la décision courageuse de passer le pneu dur en Q2 et donc de commencer la course avec lui, ce qui a clairement porté ses fruits. Une fois qu’il était premier en piste grâce à son premier relais plus long, il a pu contrôler la Mercedes derrière lui. »

« Bien que Silverstone soit l’un des circuits les plus exigeants en matière de pneumatiques, et que les composés aient été un peu plus tendres que la semaine dernière, cette stratégie a constitué un défi qui a contribué à pimenter le spectacle. Nous avons vu des cloques comme prévu, mais seulement sur quelques voitures et rien qui n’a affecté le résultat de la course. La gestion des pneus faisait partie intégrante de la tactique d’aujourd’hui, mais les pilotes ont certainement été à la hauteur et les spectateurs ont apprécié une course passionnante et imprévisible. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less