Formule 1

Piero Ferrari : Il est difficile de s’identifier à la F1 actuelle

Elle a beaucoup évolué ces dernières années

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 novembre 2019 - 12:05
Piero Ferrari : Il est difficile de (...)

Piero Ferrari espère que le prochain règlement de la Formule 1, et surtout les prochains accords Concorde, permettront à la marque fondée par son père Enzo de poursuivre l’aventure dans la discipline. Pour lui, le programme F1 est indissociable de ce qu’est la marque italienne hors des circuits.

"Nous sommes en F1 depuis le début et ça reste important que nous y soyons, avec passion et ambition" explique Piero Ferrari. "J’aimerais que Ferrari garde ses deux âmes pour toujours, l’une sur la construction de ces belles voitures de sport, et l’autre sur les victoires en course en F1. C’est ce que mon père a toujours voulu, et nous vivons encore tous son rêve aujourd’hui."

Il ne s’inquiète pas des difficultés sportives rencontrées par la Scuderia, et rappelle que l’équipe a déjà été plus en difficulté par le passé : "Sportivement, mon père a eu des moments bien pires que ceux-ci."

En revanche, il admet que son père aurait eu des difficultés à se conformer à certains pans actuels de la F1, notamment l’obligation pour les équipes de fermer les usines pendant deux semaines l’été.

"Il ne pourrait pas supporter ces vacances. Il était bien plus heureux quand il pouvait faire des tests à Fiorano le 15 août. Aujourd’hui, il me semble que tout est interdit en Formule 1, comme les tests en cours de saison et le développement moteur. Il est difficile pour moi parfois de m’identifier à la F1 actuelle."

En revanche, il rejoint l’agacement du président John Elkann face à l’accrochage entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc au Brésil : "Pour gagner, vous devez voir une voiture qui est à 100% du premier au dernier tour, et un pilote qui ne fait pas d’erreurs et sait comment utiliser 100% de la performance de sa machine."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less