Piastri : Un week-end assez exceptionnel pour lui et McLaren F1

Victoire dans le Sprint et 2e place dans le GP au Qatar

Recherche

Par Franck Drui

9 octobre 2023 - 10:04
Piastri : Un week-end assez exceptionnel

Oscar Piastri continue à impressionner la F1 et chez McLaren, avec un nouveau podium obtenu hier lors du Grand Prix du Qatar.

Après sa victoire dans le Sprint la veille, Piastri ajoute une nouvelle 2e place en Grands Prix à son palmarès débutant. Un week-end de rêve dans la foulée de celui vécu à Suzuka.

"Oui, ça a été assez exceptionnel, pour être honnête. Je pense que vendredi a été difficile. Vous savez, j’étais évidemment un peu déçu après les qualifications de vendredi, mais le Sprint, c’était aussi proche de la perfection que possible. Et en course, je pense que la deuxième place était probablement le maximum que nous aurions pu faire. Alors oui, très, très heureux. C’était un week-end passionnant, avec beaucoup de progrès réalisés. Vous savez, je suis juste très fier de ça. En tant qu’équipe et aussi pour moi-même, nous avons réussi à tirer le meilleur parti de ce dont notre voiture était capable."

Quelle a été la clé pour vous de passer de la sixième place sur la grille à la deuxième place ?

"Freiner au bon moment et regarder tout le monde s’accrocher au premier virage ! Ouais, honnêtement, c’était aussi simple que ça. Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé entre les Mercedes. Évidemment, j’ai vu des voitures partir en toupie, mais, oui, la piste s’est en quelque sorte ouverte pour moi et j’ai pu être 2e."

Après le Japon, il avait évoqué sans honte un certain manque de rythme en course. Était-il plus heureux de la façon dont les choses se sont passées au Qatar ?

"Un peu. Je pense qu’il reste encore quelques améliorations à apporter. Cette course était très différente de celle du Japon, évidemment avec trois arrêts, je pense que nous avons essentiellement poussé à fond pendant toute la course. C’est donc un type de course très différent. Il reste encore du travail à faire, j’en suis sûr."

"C’était juste un autre type de dégradation des pneus. C’était beaucoup plus limité ce week-end avec ces arrêts obligatoires. Je pense que protéger l’avant gauche restait de loin la chose la plus importante à faire mais c’était moins critique avec 18 tours maximum par relais. Alors oui, c’était juste une expérience d’apprentissage différente, je suppose. Mais c’est quand même bien de l’avoir."

La course de McLaren F1 a finalement été marquée par des consignes à la fin, en sa faveur. A-t-il été surpris d’être protégé par son équipe d’une éventuelle attaque de Lando Norris derrière lui ?

"J’ai été un peu surpris pour être honnête. J’aurais accepté le contraire aussi de toute façon, qu’il n’y ait pas de consignes. Mais évidemment, il y avait beaucoup d’inquiétudes concernant les pneus, les limites de la piste, etc. Alors oui, je pense que terminer deuxième et troisième pour l’équipe était la chose la plus importante."

Etait-il possible d’aller chercher Red Bull dans une course où il fallait beaucoup moins gérer ses pneus ? Verstappen a admis que le faible écart à l’arrivée est dû au fait que Red Bull n’a pas pu capitaliser sur son atout, tenir des moyennes très élevées avec ses pneus lors des longs relais.

"Oui, je pense que cela nous a probablement aidé plutôt que gêné. Cela s’est terminé par une course où nous avons pu attaquer à fond tout le temps ou presque, ce que je n’avais jamais pu faire dans une course de F1 auparavant. Donc, je pense que cela nous a probablement aidé un peu. La Red Bull a normalement une longueur d’avance en termes de dégradation des pneus, peut-être que nous ne l’avons pas vu autant avec ces règles spécifiques. Mais je veux souligner aussi que le rythme de notre voiture ce week-end a été très bon. Cela a également été un autre facteur."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos