Formule 1

Officiel : Un plafond budgétaire de 175M de dollars dès 2021

La standardisation aussi au programme pour faire des économies

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 octobre 2019 - 17:43
Officiel : Un plafond budgétaire de (...)

La Formule 1 a lancé ce jour sa révolution avec une conférence de presse tenue conjointement par Liberty Media, représentée par Chase Carey, Ross Brawn et Nicholas Tombazis, et par la FIA, puisque Jean Todt était présent via vidéo.

Les nouvelles monoplaces ont été présentées, et le règlement technique a été détaillé, mais d’autres points ont été abordés.

Le plafond budgétaire

Pour la première fois de son Histoire, la Formule 1 obligera les équipes à un budget plafonné, de manière à équilibrer les dépenses et le niveau des équipes. Ce chiffre sera limité à 175 millions de dollars par an, comme prévu.

Il s’appliquera à tout ce qui touche à la performance en piste, à l’exclusion du marketing, des salaires des pilotes et de celui des trois personnes à la tête de l’équipe. Il permettra, selon Liberty Media, de "mettre fin aux dépenses grandissantes" entre les équipes.

Pièces standardisées et évolutions limitées

Les nouvelles règles financières s’accompagnent de changements techniques et sportifs. Dès 2021, les équipes auront un nombre d’évolutions limitées lors des week-ends de course, et le nombre d’évolutions aérodynamiques sera également limité pour réduire la course au développement et les dépenses qui en résultent, creusant l’écart au passage.

Certaines pièces seront standardisées sous cinq catégories différentes, allant de celles entièrement standardisées, à l’image des roues ou du renforcement du fond plat, jusqu’aux pièces entièrement personnalisables. Certaines seront aussi ’open source’, c’est à dire avec un brevet ouvert aux autres teams.

Certaines pièces pourront être remplacées moins souvent, tandis que les couvertures chauffantes, conservées au moins pour 2021 et 2022, seront également moins chères.

Le moteur restera le même qu’il est actuellement, mais les systèmes d’échappement feront partie justement des pièces pouvant être remplacées moins souvent, et feront partie de la liste des composants limités par saison, avec six pièces par an.

Réduction des tests en soufflerie

Toujours pour réduire les coûts de développement aérodynamiques, le temps passé en soufflerie de manière hebdomadaire sera réduit, pour privilégier le développement par ordinateur, moins coûteux.

C’est aussi pour cela que d’autres règles ont été adoptées sur le plan technique, à l’image des roues de 18 pouces, qui permettront un profil ayant moins d’effet sur la performance aérodynamique des voitures.

Aussi, il y aura moins de recherches à effectuer pour contrer les difficultés amenées par les roues qui étaient jusqu’ici moins raides, ce qui créait également un écart supplémentaire entre les équipes, du fait de l’argent dépensé par les grandes équipes.

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less