Formule 1

Officiel : La F1 aura un Grand Prix du Qatar en 2021

Le pays signe un accord de dix ans avec la Formule 1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 septembre 2021 - 11:01
Officiel : La F1 aura un Grand Prix (...)

La rumeur courait depuis le mois de juillet et s’était intensifiée ces dernières semaines, mais c’est surtout Christian Horner qui avait vendu la mèche, comme nous vous le rapportions lundi : le Grand Prix du Qatar arrive en Formule 1 cette année.

Le circuit de Losail intègre en effet le calendrier 2021 de la F1 en remplacement de l’Australie, Melbourne ayant vu sa course annulée pour la deuxième année consécutive à cause de la pandémie de Covid-19.

Il s’agissait de la course indiquée en "TBC" (à confirmer) sur la dernière mouture du calendrier, et donc la 20e des 22 courses que comportera cette saison. Le GP du Qatar de F1 se tiendra du 19 au 21 novembre.

La course sera la troisième d’un triplé avec le Mexique (5-7 novembre) et le Brésil (12-14 novembre). Ce sera la première fois que des monoplaces de F1 rouleront sur la piste qui accueille chaque année (hors Covid-19) la première course du championnat du monde MotoGP.

Le circuit de Losail dispose d’éclairages pour être une manche de nuit, comme il l’est en MotoGP, mais la F1 n’a pas encore indiqué les horaires de la manche à venir dans moins de deux mois.

Avec Djeddah, il y aura donc deux nouveaux circuits sur les trois dernières courses de la saison, ainsi qu’une piste d’Abu Dhabi nettement revue.

Un contrat de 10 ans entre la F1 et le Qatar dès 2023

En aidant la F1 à compléter son calendrier, le Qatar n’a pas seulement permis l’organisation de son premier Grand Prix, il a aussi négocié un accord à long terme avec la discipline.

L’an prochain, le Qatar ne sera pas au calendrier, mais il reviendra en 2023, pour un contrat de dix ans ! En revanche, la F1 fait état d’un possible changement d’endroit au fil de ce contrat, le circuit de Losail n’étant pas confirmé pour la décennie entière.

"Il y a eu une forte volonté du Qatar pour aider la F1, et dans ce processus, la vision d’un partenariat à long terme a été discutée, puis validée pour dix ans" a déclaré la F1 dans un communiqué.

"L’étape allant de ce geste pour aider à la stratégie à long terme a été simple, et la vision d’une F1 servant de vitrine au Qatar après la Coupe du Monde 2022 de la FIFA a été la force motrice derrière cet accord."

La F1 est fière de son calendrier 2022 face au Covid-19

Stefano Domenicali, le PDG de la Formule 1, est heureux d’ajouter un nouveau circuit au calendrier, qui comporte déjà de nombreux candidats si l’on compte les courses annulées à cause de la pandémie de Covid-19.

Mais l’Italien note aussi que la discipline a réussi un tour de force avec un calendrier de 22 Grands Prix en dépit du Covid-19 : "Nous sommes heureux d’accueillir le Qatar au calendrier de la Formule 1 cette saison, et à plus long terme à partir de 2023."

"La Fédération Automobile et moto du Qatar et les autorités ont été incroyables et ont agi à grande vitesse pour s’assurer que la course puisse avoir lieu cette saison sur le circuit de Losail, célèbre pour beaucoup comme le lieu d’accueil du MotoGP.

"Nous avons montré que nous pouvons continuer à nous adapter et qu’il y a un grand intérêt pour notre sport, ainsi que l’espoir d’avoir un Grand Prix dans de nombreux endroits."

"L’énorme effort de toutes les équipes, de la F1 et de la FIA a permis de proposer un calendrier de 22 courses, ce qui est très impressionnant au cours d’une année difficile et dont nous pouvons tous être fiers."

Abdulrahman Al-Mannai, le président de la Fédération, s’est félicité "d’une journée spéciale pour Qatar Motorsport et pour les ambitions de notre nation d’accueillir des événements sportifs majeurs."

"Je suis très fier de ce que nous avons réussi à faire pour soutenir la Formule 1, en nous proposant pour l’organisation d’une course dans notre pays avec des délais si courts, tout en sécurisant un contrat à long terme avec la F1."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less