Formule 1

Ocon se dit capable d’imiter Ricciardo pour signer un podium pour Renault F1

Mais le temps commence à presser pour lui

Recherche

Par Alexandre C.

7 novembre 2020 - 09:23
Ocon se dit capable d’imiter Ricciardo

Renault est plus que jamais en lice pour la 3e place au classement des constructeurs, et sort même de deux podiums en 3 courses grâce à Daniel Ricciardo. La monoplace jaune et noire a en effet fait de réels progrès en qualifications comme en course.

Esteban Ocon, pourtant, est un peu à l’écart de cette bonne passe : victime de problèmes de fiabilité, mais aussi moins performant que son coéquipier, le Français veut tout d’abord faire contre mauvaise fortune bon cœur, et retient d’abord la bonne forme de son équipe, comme il le confie dans une chronique publiée sur le site officiel de la F1.

« Il est clair que l’équipe performe bien pour l’instant, mais je n’ai pas encore pu le démontrer pleinement de mon côté, certains problèmes de fiabilité ayant empêché d’obtenir de bons résultats. »

« Nous sommes troisièmes au classement des constructeurs et il est important que nous continuions à pousser pour ces quatre dernières courses afin de s’assurer d’être dans cette position d’ici la fin de la saison. »

« Etre troisième au championnat après 13 courses n’a jamais été une hypothèse farfelue pour notre équipe. Mais cela a été possible grâce à un très gros effort d’équipe de la part de tous ceux qui ont pris part aux courses sur les circuits, et c’est aussi grâce à toute la préparation et le travail acharné faits à Enstone et Viry. Je pense que nous méritons d’être dans cette position. »

« Nous avons montré, surtout récemment, que nous sommes rapides sur un certain nombre de circuits différents et dans des conditions variables. Nous savons aussi que nos concurrents sont rapides et ne nous rendent pas la tâche facile. »

Mais Esteban Ocon est pourtant très loin de son coéquipier Daniel Ricciardo au classement : quelque peu sous pression, Ocon croit cependant toujours dans son potentiel. Il espère surtout du mieux au niveau de la fiabilité et donc moins de malchance.

« Je dois dire que Daniel a été dans une forme incroyable. Ce n’est pas un secret que j’ai l’intention d’être bientôt là-haut [sur le podium] et je veux m’assurer que je contribue à l’effort de toute l’équipe. Je sais que j’ai, de mon côté du garage, la capacité à obtenir de bons résultats, mais j’ai abandonné lors de deux des trois dernières courses en raison de problèmes techniques. »

« Nous devons terminer les courses et je sais que si nous y parvenons, nous pourrons être là-haut [sur le podium]. Le Portugal a été une course de limitation des dégâts pour nous en tant qu’équipe, car nous n’avions pas tout à fait le rythme pour nous rapprocher du top cinq, donc marquer des points était quand même un bon résultat. J’ai vraiment apprécié mon premier relais. Je crois que j’aurais pu terminer la course assez confortablement avec ce train de pneus ! »

L’an prochain, Esteban Ocon fera équipe avec un pilote plus encore renommé que Daniel Ricciardo : Fernando Alonso, le double champion du monde. Pour Ocon, voir l’Espagnol déjà tant impliqué dans le projet Renault-Alpine ne peut être que positif, même si Fernando Alonso a déjà dévoré de jeunes coéquipiers par le passé (Stoffel Vandoorne).

« Il va sans dire que la participation d’un double champion du monde à notre effort collectif est très bénéfique. Il est clair que Fernando prend son retour au sérieux et je ne vois que du positif. Il s’est impliqué davantage ces derniers temps et il nous a rejoints sur la piste pendant une partie du week-end à Imola. »

« Mais pour l’instant, nous nous concentrons sur cette saison, pour la finir aussi fort que possible, avant de nous concentrer sur l’année prochaine. Fernando est là pour réussir, tout comme moi et l’équipe. »

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less