Formule 1

Norris reproche à McLaren de ne pas avoir annoncé clairement la pluie

Il pensait qu’il n’y aurait que de la bruine

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 septembre 2021 - 17:52
Norris reproche à McLaren de ne pas (...)

Lando Norris a perdu sa première victoire en Grand Prix lorsque la pluie est arrivée sur le circuit de Sotchi, à six tours de l’arrivée. Le Britannique a refusé de chausser les pneus intermédiaires, alors que son équipe lui demandait.

Andreas Seidl, le directeur de McLaren, a reconnu que son équipe aurait dû imposer sa stratégie au Britannique. Mais le principal intéressé juge que sans le déluge final, la tentative de rester en piste était bonne.

"J’avais facilement le rythme quand la piste était sèche, et même quand elle a commencé à être mouillée, pour garder Lewis derrière moi" a déclaré Norris. "Après, nous sommes arrivés à un point où nous devions décider de rentrer ou non."

"Dans les moments où c’était délicat et où nous sortions de la piste ici et là, le pneu slick était toujours le pneu à utiliser. C’était 10 secondes au tour de rendues, mais dans ces conditions, on ne pensait pas que ça allait être à ce point. Même si Lewis avait été 3 ou 5 secondes plus rapide, j’aurais quand même pu gagner."

Norris assure que McLaren ne lui a pas dit que ce serait un tel déluge : "J’ai décidé de rester dehors parce que l’équipe m’a dit qu’il ne devait pas y avoir plus de pluie que ça, et que c’était le maximum que la pluie pouvait atteindre."

"Pour une raison quelconque, nous n’avons pas su, vu ou anticipé que ce ne serait pas seulement une bruine, mais beaucoup de pluie. Et c’est là que nous nous sommes trompés."

Une décision qui semblait évidente sur le moment

Le déluge a pris Norris par surprise, et il juge que les pneus slicks étaient le bon choix jusqu’en fin de course. Mais à ce moment, il a cependant tourné en plus de deux minutes : "Oui, parce que d’un tour à l’autre, tout a changé, le jeu a complètement changé."

"Ce dernier tour, quand je me suis arrêté, le pneu slick était toujours le pneu à utiliser. Dans ce tour, ils m’ont demandé si je voulais passer en intermédiaires. Et d’après le tour que je venais de faire, je ne l’ai pas fait, parce que le slick était le bon pneu."

Il sait qu’il aurait dû s’arrêter à ce moment pour préserver sa deuxième place, mais était persuadé du contraire avec son ressenti au volant : "Bien sûr, maintenant c’est une mauvaise décision. Mais c’est le sentiment que j’avais."

"Pour le deuxième secteur, le pneu intermédiaire aurait été plus rapide, mais dans le secteur un et le secteur trois, le slick était de loin le pneu à utiliser. Ce n’était pas une situation dans laquelle tenter un pari. C’était sec et il pleuvait dans quelques virages, et le pneu slick était le bon."

"Je ne savais pas qu’il allait y avoir beaucoup plus de pluie. Et il n’y a aucun moyen pour moi de le savoir, à moins qu’ils ne me disent qu’il va y avoir beaucoup plus de pluie, ce qu’ils n’ont pas fait."

La pire désillusion de la carrière du pilote McLaren

McLaren va maintenant devoir débriefer ce douloureux Grand Prix : "C’est quelque chose dont nous allons parler. Nous avons fait ce que nous pensions être le mieux à ce moment-là et je ne peux pas les blâmer pour cela, je dois m’en tenir à leur décision et à la mienne."

Norris révèle toutefois n’avoir jamais été aussi déçu dans sa carrière. Après plusieurs podiums, il espérait enfin voir se profiler son premier succès en Formule 1 et n’a jamais eu de telle désillusion.

"Ce n’est pas parce que j’ai eu un accident ou que j’ai fait quelque chose de stupide. C’est difficile parce que nous aurions pu obtenir le meilleur résultat en Formule 1 et j’aurais pu être un vainqueur de course."

"Et au final, je termine la course en septième position. C’est une défaite, et c’est un véritable déchirement. C’est bien pire que si je m’étais planté et que j’avais juste fait quelque chose de stupide."

A noter que la FIA a finalement seulement infligé une réprimande à Norris pour avoir coupé la ligne d’entrée des stands en fin de course, alors qu’il venait d’aller au large dans le virage précédant cette entrée.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less