Norris admet qu’être à Djeddah le ’rendait nerveux’ ce week-end

Il espère revenir l’an prochain avec plus de sérénité

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 mars 2022 - 16:04
Norris admet qu'être à Djeddah le (...)

Lando Norris est heureux d’avoir pu disputer en sécurité le Grand Prix d’Arabie saoudite, après l’attentat qui a eu lieu à Djeddah vendredi dernier, pendant la première séance d’essais libres. Mais le pilote McLaren admet que le contexte n’était pas très serein pour la deuxième course de la saison 2022 de F1.

"Bien sûr, je suis soulagé. Nous aimons la course, en toutes circonstances" a déclaré Norris. "Tout ce que nous voulons faire, c’est courir, et c’est ce que nous aimons. C’est pourquoi nous faisons le travail que nous faisons.

"Mais je dirais que c’était un endroit qui rendait nerveux, en tant que pilote et pour les autres aussi. Il est normal de ressentir ces tensions, et c’est pourquoi nous avons eu les discussions que nous avons eues."

"Mais nous avons été rassurés par tout le monde et par l’Arabie saoudite quant au fait que nous étions en sécurité. Et je pense que de mon côté, et de celui de tout le monde, nous le croyons et nous devions le croire. Donc c’est vrai, et je suis heureux."

Norris veut toutefois avoir des garanties avant de revenir en Arabie saoudite. Il apprécie ce tracé mais aimerait davantage de sécurité, à la fois en piste comme il l’a dit dimanche, mais aussi hors piste.

"Que nous revenions ici ou pas. Je veux dire, j’adorerais l’attendre avec impatience parce que c’est une piste amusante et c’est un bon divertissement. Mais ce sont des discussions que nous aurons après le week-end."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos