Formule 1

Moteur 2022 : Horner espère une issue positive aux discussions en cours

Un gel des moteurs d’un côté, une reprise du programme Honda F1 de l’autre

Recherche

Par Olivier Ferret

6 décembre 2020 - 17:19
Moteur 2022 : Horner espère une (...)

Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing, attend toujours une décision entre la FIA, la F1 et les équipes concernant un gel du moteur à partir de 2022.

Les avis divergent entre les motoristes sur ce qu’il faut faire, notamment en cas de déséquilibre des performances. Et compte tenu de l’opposition de Mercedes et de Renault en ce moment quant à un mécanisme de convergence suggéré par Red Bull et Ferrari, les choses semblent au point mort depuis les déclarations de chaque camp il y a une semaine.

Y a-t-il eu des développements ces derniers jours en ce qui concerne cette situation ?

"De toute évidence, il y a eu une discussion saine. Vous pouvez comprendre et respecter les différentes positions de la plupart des motoristes. Toto Wolff, qui bénéficie d’un avantage moteur pour le moment… bien sûr. Naturellement, il voudrait geler le moteur pendant les 35 prochaines années s’il le pouvait !"

"Mais est-ce sain, en fin de compte, pour le sport, de verrouiller un avantage, en particulier pour une période de trois ans, avant d’arriver à un nouveau moteur, si ce moteur est bien avancé en 2025 ?"

"En ce qui concerne Renault, on aurait pu penser qu’ils seraient tout à fait logique pour eux de soutenir un gel, mais je pense qu’il doit y avoir plus de discussions et j’espère qu’une solution raisonnable sera trouvée dans les prochaines semaines."

Pendant ce temps, les discussions ont avancé du côté de Red Bull et Honda. Mais dans le paddock on se demande bien pourquoi les gens de chez Honda serait prêts à céder ainsi la propriété intellectuelle d’un moteur sur lequel ils ont investi tant d’agent. Et ce, sans retour sur investissement avec leur nom sur la carrosserie.

Quel est donc le plan prévu par Horner et ses hommes ? Le Britannique n’est pas prêt à en partager le moindre détail pour le moment...

"Je suis sûr que vous pouvez comprendre que nous n’allons pas partager sur la place publique les détails de toute discussion ou négociation avec Honda mais néanmoins, je me dois de dire que la relation entre nos entreprises est excellente, continue d’être extrêmement forte et il y a des discussions positives."

"Je pense que Honda essaye de nous aider autant que possible pour que nous ayons un moteur compétitif à notre disposition en 2022, si nous choisissons d’emprunter cette voie. En attendant, Honda se concentre beaucoup sur 2021 pour quitter le sport la tête haute. Il y a beaucoup d’efforts au Japon sur le prochain moteur."

Red Bull

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less