Formule 1

Mercedes ne voit pas de gel des moteurs arriver après les refus de Ferrari et Renault

Red Bull devra trouver une autre solution

Recherche

Par Olivier Ferret

1er novembre 2020 - 11:46
Mercedes ne voit pas de gel des (...)

Mercedes F1 avait soutenu la proposition de Red Bull de geler les moteurs à partir de 2022, afin d’aider l’équipe autrichienne à reprendre les opérations de Honda.

Il faut dire que le V6 allemand est toujours la référence et Mercedes avait tout à gagner avec ce gel : moins de dépenses et l’assurance de rester bien placé à ce niveau jusqu’à l’arrivée de nouvelles unités de puissance en F1.

Mais Ferrari et Renault ont clairement indiqué ce week-end à Monza refuser tout gel du développement. Selon Toto Wolff, cela enterre donc de facto l’idée de Red Bull de poursuivre avec les moteurs japonais.

"Je pense que puisque deux des motoristes ne sont pas d’accord, cela signifie que le gel ne peut pas entrer en vigueur et être mis en œuvre," constate le directeur de Mercedes F1.

"Ferrari et Renault ont leurs raisons pour lesquelles ils rejettent cela. Je suppose que nous sommes également inquiets de la situation dans laquelle se trouvent Honda et Red Bull maintenant."

"Renault et Ferrari ont été très directs quant à leurs positions, donc malheureusement, je ne vois pas de gel arriver en F1."

Selon plusieurs sources, Red Bull aurait fait une autre proposition dans ce cas : introduire une balances des performances entre les moteurs. Proposition totalement rejetée par Wolff cette fois-ci !

"Ce serait le début de la fin de la Formule 1. Cela ne fonctionne pas dans les autres séries et apporter quelque chose comme ça dans un sport qui a toujours mis l’accent sur la performance plomberait l’ADN de la F1. Nous devons tous mettre cette idée de côté !"

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less