Formule 1

Mercedes F1 va devoir développer la W12 plus longtemps que prévu

Ne pas "abandonner" la saison 2021 mais penser à 2022

Recherche

Par Olivier Ferret

28 mars 2021 - 14:09
Mercedes F1 va devoir développer la (...)

Toto Wolff confirme que Mercedes F1 a plus souffert que Red Bull du règlement aéro pour 2021.

Le directeur de l’équipe championne du monde juge que Bahreïn ne convient pas à son team, même si l’année dernière, ils y ont signé la pole et la victoire. Et il promet une lutte intense face à Red Bull.

"Les voitures à rake bas (piqué vers l’avant moins prononcé comme la Mercedes et l’Aston Martin, ndlr) semblent avoir perdu plus que celles à rake élevé" explique Wolff. "C’est la situation et si nous disions ’on a été pénalisés par le règlement, c’est tout’, nous ne serions pas des compétiteurs et des combattants. Nous devons trouver le bon compromis pour la voiture."

"Je pense juste que la voiture n’était pas dans un bon rythme. Bahreïn n’était pas génial l’an dernier pour nous. C’est un tracé et un asphalte que Red Bull semble maîtriser mieux que nous."

"Mais ce n’est pas du tout une explication acceptable. Nous devons simplement faire ce que nous avons fait ces dernières années, comprendre la voiture et les pneus et les optimiser dans les moindres détails, puis nous serons de retour dans la lutte."

Il reconnaît que son équipe est désormais en difficulté pour décider d’une direction entre le développement de la W12 et l’importance de préparer la révolution technique de 2022 : "Imaginez si nous avions débuté la voiture 2021 plus tard, ça aurait été pire."

"Quelle part de du développement, désormais limité, peut-on consacrer à la victoire dans le championnat de cette année, au détriment de l’année prochaine et des suivantes ? Ce concept de s’arrêter plus tôt pour passer à la saison suivante est remis en question.

"Il faut optimiser chaque saison, et en particulier avec le changement de réglementation de l’année prochaine, il est difficile de trouver un équilibre car nous ne voulons pas perdre cette année, mais nous ne voulons pas non plus perdre l’année prochaine."

"Et commencer tard pour l’année prochaine signifie que l’on pourrait potentiellement courir derrière les leaders pendant un certain temps, et pas seulement pendant un an. Donc ce n’est pas encore clair."

Néanmoins, Mercedes F1 va continuer à développer sa W12 dans les prochaines semaines, voire les prochains mois : "Vous ne pouvez pas sacrifier 2021 dans l’espoir d’avoir une voiture et un moteur plus compétitifs l’année prochaine, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne."

"Je pense que tout le monde va équilibrer ses ressources entre la voiture de 2021 et celle de 2022, y compris les unités de puissance, et nous sommes dans la même situation. Je pense qu’en ce moment, nous devons mettre l’accent sur ce projet parce que nous sommes en retard."

Il espère que le temps conséquent avant Imola permettra à l’équipe de corriger une partie du problème : "C’est un avantage en effet. On a trois semaines pour digérer les données, pour optimiser là où cela peut être optimisé et, si nécessaire, prendre une autre direction de développement."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less