Formule 1

Mercedes F1 ouverte à la rotation des circuits sur les calendriers

Pour favoriser la diversité

Recherche

Par Olivier Ferret

21 septembre 2020 - 14:46
Mercedes F1 ouverte à la rotation (...)

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, adhère aussi au concept lancé par certains directeurs d’équipe, dont Christian Horner, de pouvoir effectuer une rotation entre les circuits de Formule 1 d’un calendrier à l’autre.

Ainsi, en 2020, la pandémie de Covid-19 a forcé le sport à revenir sur des circuits historiques comme Imola ou le Nurburgring ou d’autres encore jamais utilisés pour un Grand Prix (Portimao, Mugello, ’Outer’ Bahreïn).

Plus de diversité pour moins de routine et plus d’incerititude ? C’est une bonne idée mais il y a des limites, malheureusement liées aux financements des promoteurs.

"Je pense que c’est un nouveau concept intéressant qui est né de la nécessité d’avoir plus de courses à l’ère du Covid," commente Wolff.

"C’est intéressant. Vous voyez certainement plus de diversité, les équipes se présentent avec peu de connaissances sur ces pistes et vous pouvez voir que les performances sont très différentes des pistes que nous avons souvent."

"Vous allez à Silverstone et vous y allez chaque année, donc il n’y a pas grand-chose que vous pouvez optimiser en étant simplement créatif, en étant flexible dans la réflexion parce que nous y sommes allés tellement de fois. J’aime le concept."

Cependant, comme c’est souvent le cas en Formule 1, l’argent parle d’abord et Wolff a reconnu que les implications financières pour les promoteurs impliqués écarteraient probablement toute possibilité de rotation des pistes dans les calendriers à venir.

"Je pense que le refinancement serait évidemment beaucoup plus difficile parce que les promoteurs ont besoin d’argent en vendant des billets et donc, avec une alternance de course ’un an avec, un an sans, je ne suis pas sûr que cela fonctionne pour eux."

Mercedes

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less