Formule 1

Mercedes F1 estime qu’une réorganisation de son équipe est nécessaire pour 23 courses par an

Cela pourrait arriver dès 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

8 novembre 2020 - 18:12
Mercedes F1 estime qu’une réorganisation

Même si la Formule 1 ne l’a pas confirmé officiellement encore, même si la pandémie de coronavirus laisse semer encore plus de toutes sur sa faisabilité, c’est bien un calendrier provisoire de 23 Grands Prix en 2021 qui a été présenté aux équipes il y a quelques jours.

Plusieurs patrons d’équipe ont confirmé ce nombre, ainsi que Toto Wolff, directeur de Mercedes F1.

Selon ce dernier d’ailleurs, c’est officiel, le sport est arrivé à une saturation telle que les équipes doivent envisager des rotations de personnel. Mais est-ce bien nécessaire d’abord d’avoir autant de courses en une saison ?

"Je pense que vous devez faire confiance à la FOM pour prendre les bonnes décisions. De toute évidence, la Formule 1 a toujours été une grande entreprise de la même manière qu’elle a été un excellent divertissement et essayer de trouver le bon équilibre entre la sursaturation et l’exclusivité est la question clé qu’ils doivent se poser. Nous devons nous fier à leur expertise," répond l’Autrichien.

"De toute évidence, du côté des revenus, nous nous partageons tous le gâteau, les équipes en ont même une plus grande part. Les équipes se partagent également le fardeau de tous les coûts logistiques et des déplacements vers ces différents Grands Prix, ce qui est considérable."

"C’est là que nous en arrivons au bilan humain donc, et ce cirque ambulant devient de plus en plus lourd chaque année avec le nombre de courses que nous ajoutons. Nous avons commencé à avoir des courses doubles, à une semaine d’intervalle, et ce n’était pas très amusant, avoir des gens loin de leur famille, puis nous sommes arrivés aux triplés de courses et l’année prochaine, nous aurons deux triplés et un tas de doubles courses. Il n’y a donc pas de solution facile à cela."

"Je pense que nous, les équipes, devons nous adapter à la situation de manière à ce que nous ne puissions pas faire voyager toujours les mêmes personnes pour 23 Grands Prix. Il y aura une équipe de base qui doit malheureusement le faire, mais nous devons nous réorganiser à la base en termes de temps de repos pour ces personnes, leur donner un cadre et une configuration qui permettent de faire face. Parce que je pense que cela pourrait être assez difficile physiquement et mentalement de faire 23 courses. C’est donc nécessaire de faire autrement."

F1 - FOM - Liberty Media

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less