Formule 1

Mercedes F1 compte sur son ’atout’ Hamilton cette année... et en 2022 ?

Wolff renvoie Zak Brown dans ses cordes

Recherche

Par Olivier Ferret

6 avril 2021 - 09:38
Mercedes F1 compte sur son ’atout’ (...)

Mercedes F1 admet que le nouveau règlement aérodynamique, qui impacte davantage le concept de sa voiture et de celle d’Aston Martin, procure un déficit qui ne pourra pas être comblé facilement cette saison.

Alors qu’Otmar Szafnauer se plaint depuis plusieurs jours sur cette injustice (si un vote avait eu lieu, cela ne serait jamais passé selon lui), Toto Wolff préfère lui prendre les choses d’un point de vue plus sportif.

"L’avantage que nous avons perdu à cause de la nouvelle réglementation est bien une réalité et cela ne peut pas être corrigé. Maintenant, il s’agit de gérer ce que nous avons pour être compétitifs. Nous devons mieux comprendre notre voiture," indique le directeur de Mercedes F1.

"Red Bull a maintenant un avantage compétitif et cela leur a permis de revenir à notre niveau et même de nous dépasser selon moi."

"Mais nous avons d’autres atouts comme Lewis Hamilton. Il suffit de voir sa course à Bahreïn. Nous savons quel avantage nous avons avec lui. Il sait sortir le pilotage qu’il faut au moment où il faut."

De quoi renforcer du coup l’importance du Britannique alors que certains comme Zak Brown (McLaren) disait récemment qu’il verrait bien un duo Max Verstappen - George Russell piloter pour Mercedes en 2022 ?

"Je n’ai pas voulu commenter ces déclarations à Bahreïn. Mais Zak est vraiment comme Christian Horner. Ils aiment répandre des choses insensées. Franchement je n’y fais pas attention et je n’y accorde aucune importance."

"J’ai toujours dit que si Lewis veut continuer à piloter avec nous, nous serions heureux. Simplement nous ne voulons pas une décision trop tardive cette année. Mais nous n’en sommes pas là : si Max se retrouve en bonne position au championnat d’ici l’été, vous croyez qu’il viendrait signer chez nous ?"

Des rumeurs font cependant été d’une relation compliquée entre le septuple champion du monde Hamilton et Russell au sein de la filière Mercedes. Et elle se serait tant détériorée au cours des derniers mois que le duo ne se parlerait plus.

"C’est la première fois que j’entends ça ! La situation entre nos pilotes est le moindre de mes soucis, mais je peux imaginer que ce ne sont pas des amis parce que la concurrence entre eux est très forte. Les anciens se sentent menacés quand un bon jeune pilote arrive. Il ne fait aucun doute que George fait partie de la prochaine génération."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less