Formule 1

McLaren prépare les budgets plafonnés et veut les voir en action

L’équipe accueille aussi avec plaisir les courses sprint en F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 février 2021 - 12:29
McLaren prépare les budgets plafonnés et

Bien que la stabilité réglementaire soit de mise sur le plan technique en 2021, la F1 propose des nouveautés sur le plan sportif, avec l’introduction d’un plafond budgétaire. Celui-ci sera renforcé en 2022 et 2023, et McLaren s’attend à ce que des ajustements soient faits sur ce point précis.

Pour Zak Brown, président de l’équipe, l’impact des plafonds budgétaires et leur fonctionnement devront être surveillés et ajustés dans les prochains mois : "La FIA, les équipes et la F1 ont travaillé continuellement pour les définir et les réguler, et l’on devra apprendre la première année."

"Il faudra voir si l’on arrive à atteindre l’objectif qui est d’avoir un peloton plus serré. On apprendra cette année, mais Andreas, James [Key] et l’équipe ont les moyens de fonctionner au plafond budgétaire, et je suis confiant quant au fait que ces plafonds réussiront à faire apporter au sport ce que l’on cherche."

Selon Andreas Seidl, directeur du team, cette nouvelle norme financière va aider McLaren : "On veut s’assurer que l’on soit en F1 à l’avenir, et de manière viable. On passe beaucoup de temps à préparer l’équipe pour optimiser au mieux ces nouveaux plafonds budgétaires. Je suis heureux des progrès que l’on fait à ce sujet jusqu’ici."

La saison 2021 sera toujours marquée par la pandémie de Covid-19, qui va encore avoir une empreinte très présente en début d’année. Brown espère que cette empreinte se réduira au fil des semaines et des mois, avec l’arrivée massive du vaccin.

"Nous savons maintenant comment opérer de manière réussie sous les conditions Covid, et nous voulons reprendre la saison de la même façon que nous avons terminé la saison précédente. Nous avons continué à respecter les mesures de distanciation sociale et les protocoles sanitaires dans nos infrastructures."

"Ce sera plus facile car nous connaissons les protocoles et ce qui fonctionne. Et selon mon opinion, la saison va progressivement s’ouvrir, notamment avec l’effet des vaccins qui semblent avoir un impact, même si nous sommes encore loin d’un impact assez important."

Autre nouveauté, la F1 pourrait également tester le format de course sprint le samedi après-midi en guise de qualifications. Seidl est curieux de voir quels effets cela pourrait avoir, et il juge qu’il s’agit du bon compromis, à condition de ne pas avoir de grille inversée pour cette course, comme la F1 le voulait initialement.

"McLaren soutient aussi cette discussion et cette initiative. Quand nous parlons de différents formats, ce n’est pas pour changer la hiérarchie, comme le ferait une grille inversée, mais nous voulons régler les détails le plus rapidement. Nous pensons pouvoir boucler ces discussions et tester cela dès cette année."

Dans cette saison pivot, McLaren n’a finalement pas voulu se lancer en WEC, alors que l’équipe a déjà un programme en IndyCar en parallèle de la F1. Brown confirme que la F1 est au centre des programmes de McLaren Racing : "On se concentre sur la F1, c’est la plus importante des disciplines, et on se concentre aussi sur l’IndyCar."

"Nous avons réussi à faire en sorte qu’Arrow, notre sponsor en IndyCar, rejoigne notre équipe de F1. Tous les chemins mènent à la F1 mais le WEC doit se faire au bon moment. C’est encore trop tôt, car nous voulons nous assurer que nous nous investissons autant que nous le pouvons en Formule 1."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less