McLaren F1 ‘met en place un plan’ d’urgence, aucun miracle prévu à Djeddah

Cela prendra du temps rappelle Ricciardo

Recherche

Par Alexandre C.

23 mars 2022 - 08:54
McLaren F1 ‘met en place un plan'

La bérézina de McLaren à Bahreïn, le week-end dernier, sera-t-elle une exception ? Ou bien faut-il s’attendre à une véritable catastrophe industrielle pour l’équipe orange cette année ? Le Grand Prix d’Arabie saoudite à Djeddah ce week-end, devrait apporter une réponse.

Les derniers propos de Lando Norris, qui a annoncé s’attendre à une saison de « souffrance » pour McLaren, donnent une indication…

Mais le Britannique assure que la motivation reste bonne à Woking.

« Djeddah, c’est un circuit cool et extrêmement rapide pour un circuit urbain. Il nous a tenus en haleine l’année dernière et ce sera formidable de voir comment les voitures de 2022 fonctionnent ici. »

« Nous abordons ce week-end la tête haute. Bahreïn a été difficile, mais nous allons continuer à avancer en tant qu’équipe et prendre tout ce que nous avons appris du week-end dernier pour faire de ce Grand Prix le meilleur possible. Je fais confiance à l’équipe, ici et à l’usine, et je sais qu’ils travaillent jour et nuit pour nous rendre plus forts pour ce week-end. Nous savons ce que nous sommes capables de faire, alors nous allons tout donner et ne rien laisser sur la table. »

Daniel Ricciardo, qui souffre toujours des suites du Covid, et du fait d’avoir raté les essais hivernaux de Bahreïn, a été plus à la peine encore que Lando Norris le week-end dernier. Va-t-il mieux aller à Djeddah, au moins sur le plan de la forme physique ?

« Le week-end dernier a été décevant, mais le côté positif est que nous avons beaucoup appris sur notre voiture pendant la course, ce qui nous permettra de mieux aborder le Grand Prix. Nous sommes impatients de retrouver ce circuit incroyablement rapide et fluide. »

« Le Grand Prix de Bahreïn a été difficile, et ce n’est pas comme ça que nous voulions commencer la saison, mais nous mettons en place notre plan pour remonter sur la grille. Nous savons que nous n’y arriverons peut-être pas en un week-end, alors nous nous concentrons pour apprendre tout ce que nous pouvons apprendre à chaque événement. Il y a une longue saison devant nous avec beaucoup d’opportunités et c’est exactement ce qui peut se présenter en Arabie Saoudite. Nous allons continuer à travailler en équipe et à nous entraider pour progresser, c’est pourquoi la Formule 1 est un sport d’équipe. Nous allons garder la tête haute et faire tout ce que nous pouvons pour progresser à chaque week-end. »

Enfin Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, annonce que l’équipe a travaillé autant que possible sur les réglages de la voiture pour tenter de sauver les meubles. Mais en une semaine, difficile de faire des miracles.

« Le Grand Prix de Bahreïn n’était pas la façon dont nous voulions commencer la saison. Il est clair que nous avons du travail à faire, donc nous allons travailler dur pour apporter plus de performance à la voiture aussi vite que possible. L’équipe analyse notre performance à Bahreïn afin d’apprendre et de nous améliorer, dès ce week-end. C’est seulement la deuxième course avec ces nouvelles voitures et le nouveau format de week-end de course, donc nous devons rester concentrés sur tous les aspects opérationnels. »

« Nous sommes impatients de reprendre la course dans quelques jours. Djeddah est un circuit passionnant avec de belles caractéristiques, il sera donc intéressant de voir comment les nouvelles voitures fonctionnent. Continuons à pousser. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos