Pour Norris, 2022 sera une saison ‘de souffrance’ pour McLaren F1

Ricciardo assure que McLaren F1 est ‘rapide dans certains virages’

Recherche

Par Alexandre C.

20 mars 2022 - 20:43
Pour Norris, 2022 sera une saison (...)

McLaren espérait rebondir en course après des qualifications ratées à Bahreïn hier : ce fut en réalité pire. Lando Norris et Daniel Ricciardo ont lutté en fond de peloton, contre Nico Hülkenberg et Nicholas Latifi le plus souvent.

Malgré les deux abandons de Red Bull, l’Australien finit 14e et son coéquipier 15e. McLaren a bu la tasse.

Daniel Ricciardo y voit au moins quelque chose de positif : après avoir manqué les essais de Bahreïn, il a pu accumuler du roulage dans la voiture.

« Cela semble très simple, mais le premier objectif aujourd’hui était de faire la distance de la course et d’acquérir des connaissances dans la voiture. Même pour moi, surtout après la semaine dernière, c’était bien de faire ce genre d’exercice. Nous avons essayé les trois gommes, donc il y a beaucoup de commentaires à faire. Je sais très bien où sont nos faiblesses en course, donc nous allons essayer de les comprendre et de travailler dessus. Nous avions aussi des points forts dans certaines virages. »

« Nous allons donc faire part de tout ce que nous pouvons à l’équipe et évidemment, nous savions que ce serait une journée délicate, mais nous avons ramené les deux voitures à la maison et nous avons beaucoup de choses à regarder. Nous allons maintenant nous tourner vers un circuit complètement différent en Arabie Saoudite pour voir ce que ça donne. »

Norris a la tête des très mauvais jours

Médiocre 15e, Lando Norris partait pourtant 13e : malgré trois abandons, il a donc perdu deux places au classement...

« Ce n’est pas du tout ce que nous voulions ; c’était une course très difficile. Nous sommes loin d’être là où nous voulons être et nous avons du travail à faire pour nous assurer que nous travaillons dans tous les domaines possibles et que nous tirions le meilleur parti de chaque course. Nous avons tout donné aujourd’hui, mais ce n’est pas suffisant pour le moment. »

« Nous allons examiner toutes les données de la course d’aujourd’hui et voir comment nous pouvons nous améliorer pour l’Arabie Saoudite, ainsi que les domaines dans lesquels nous devons nous améliorer tout au long de la saison. Nous ferons de notre mieux la semaine prochaine pour tirer le meilleur parti de notre situation. »

Plus offensif et alarmiste par la suite, Lando Norris promet du sang et des larmes pour McLaren, et refuse de se cacher derrière l’excuse du manque de performance de l’unité de puissance Mercedes.

« Je m’attends à souffrir et je pense que tout le monde doit savoir qu’il y aura un peu de douleur cette année. »

« Je suppose que nous avons été dans cette position il y a quelques années et j’espère que nous pouvons rester optimistes et que l’équipe et tout le monde au MTC puissent comprendre ces problèmes, pour revenir sur le bon chemin. »

« Si vous vous plaignez de ça, le moteur... vous avez toujours Mercedes en troisième et quatrième position.

« Mais simplement, notre voiture a beaucoup de retard en termes d’appuis. La tenue de route, donc, est très mauvaise. Nous avons besoin de plus d’avant et de plus d’arrière sur la voiture. Nous avons besoin de plus d’appui. Cela semble simple mais c’est compliqué à comprendre. »

« C’est une voiture délicate et des pneus délicats à optimiser et quand vous n’avez pas d’appui, vous ne pouvez pas faire fonctionner les pneus correctement et vous ne pouvez pas tout mettre dans la bonne fenêtre, donc vous sous-virez et sur-virez et c’est le problème. »

Du pain sur la planche à Woking

Andreas Seidl, le directeur de l’équipe, va-t-il déjà déclarer son équipe en crise ? Il assure quoi qu’il en soit qu’on va redoubler d’ardeur au travail à Woking ces prochains jours : il le faut bien…

« Comme prévu, après un vendredi et un samedi difficiles à Bahreïn pour nous, le Grand Prix d’aujourd’hui s’inscrit dans la continuité des problèmes auxquels nous sommes actuellement confrontés. Nous avons dû gérer beaucoup de paramètres différents tout au long de la course, et cela ne nous a pas permis d’être compétitifs. »

« Merci à Lando et Daniel qui se sont battus dur tout le week-end avec l’équipe ici à Bahreïn et à Woking, qui ont fourni une immense quantité de travail. Ce fut une expérience décevante et douloureuse pour tout le monde au sein de l’équipe, et bien sûr pour tous nos fans. Nous analysons maintenant en détail pourquoi nous ne sommes pas compétitifs et travaillons aussi dur que possible pour apporter plus de performances à la voiture, aussi rapidement que possible. »

« En attendant, j’espère que tous les enseignements de la course d’aujourd’hui, la première fois que nous avons parcouru une distance de course complète avec cette voiture, nous aideront à nous préparer et à être dans une meilleure position pour le week-end prochain. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos