Formule 1

Masi veut résoudre le problème des qualifications à Monza

Les solutions applicables sont pourtant déjà présentes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 septembre 2021 - 13:10
Masi veut résoudre le problème des (...)

Depuis 2019, les qualifications à Monza sont très difficiles et très dangereuses, les pilotes cherchant un maximum à sortir les derniers pour avoir l’aspiration des voitures précédentes sur la piste.

En 2019, c’était un simulacre de séance auquel nous avions assisté, et en 2020 puis 2021, les images restent quelque peu inquiétantes, avec des voitures au ralenti sur la piste la plus rapide du calendrier.

"Je pense que par rapport à ce qu’entre 2019 et 2020, nous avons fait des progrès en travaillant avec tout le monde. De 2020 à 2021, nous avons progressé sur la manière dont la qualification fonctionne" a expliqué Masi.

L’Australien veut continuer à améliorer la fluidité des qualifications sur le tracé italien, où les pilotes s’attendent au maximum avant de lancer un tour : "Nous allons de nouveau étudier, comme nous l’avons fait l’an dernier, et voir quels progrès nous pouvons faire."

Un des incidents les plus inquiétants a été l’accident évité entre Robert Kubica et Nikita Mazepin. Le pilote Haas F1 a fait un temps en plus de 2 minutes, soit très largement au-dessus du temps maximal imposé par la FIA.

Pourtant, celle-ci n’a absolument pas réagi au moment de pénaliser le Russe et les autres pilotes qui ont effectué un tour plus lent que la durée maximale. L’équipe Haas a expliqué aux commissaires avoir toujours gardé la situation sous contrôle.

Or, compte tenu de l’accident évité de peu, ce n’était clairement pas le cas. Mais ce n’est pas la première fois que de tels incidents se produisent en qualifications avec un non-respect du temps maximal imposé aux pilotes.

Malheureusement, Masi et la direction de course ne semblent pas vouloir infliger de sanction collective, et de tels dangers continueront à se présenter.

"Je pense que dans l’ensemble, certains circuits se prêtent à la pratique de l’aspiration et je pense que c’est juste la nature de certains circuits. Nous essayons donc de mettre en place un cadre réglementaire pour minimiser les risques en matière de sécurité."

Un cadre réglementaire qu’il faudra ensuite respecter, contrairement à celui sur les limites maximales des chronos lors des tours d’entrée et de sortie...

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less