Marsouinage : Haug ne voit pas de changement de règlement

"Red Bull a déjà fait remarquer que ce serait injuste"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 juin 2022 - 13:17
Marsouinage : Haug ne voit pas de (...)

Le marsouinage est un problème très important chez Mercedes F1, au point que George Russell et Lewis Hamilton en ont souffert physiquement à Bakou. Christian Horner, le directeur de Red Bull, n’a pas éprouvé de pitié pour l’équipe de Brackley, et pense que la solution est simple à trouver.

"Ils peuvent toujours visser un plancher plus épais sur la voiture s’ils le souhaitent" a lancé Horner. "Et chacun d’entre nous décide pour lui-même à quelle hauteur il veut faire rouler la voiture. Ce serait la première et la plus simple des solutions."

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, affirme cependant que ces changements ne fonctionneraient pas. Mais Horner insiste : "Bien sûr qu’il y a des solutions, c’est juste qu’elles se font au détriment de la performance. Donc la chose la plus facile à faire est de se plaindre."

Martin Brundle, commentateur pour Sky en Angleterre, est d’accord avec Horner et pense que le problème est inhérent aux équipes : "Je ne veux pas minimiser ce que Lewis et George traversent, mais demander aux autres équipes de changer les règles pour aider Mercedes, c’est comme demander à une dinde de voter pour Noël."

Le problème de Mercedes F1 ne sera "pas résolu à court terme"

L’ancien patron de Mercedes, Norbert Haug, rejoint l’avis de Horner et Brundle : "Je ne peux pas imaginer qu’il y aura un changement de règles. D’autant plus que Red Bull a déjà fait remarquer que ce serait injuste. Je ne pense pas que le problème de Mercedes puisse être résolu à court terme."

Mercedes a, selon Haug, prévu un concept qui pourrait s’utiliser avec un moteur performant, ce qui n’est plus le cas puisque le bloc propulseur allemand est au niveau de la concurrence : "C’est pourquoi Mercedes, au sens propre du terme, est la plus secouée."

"Dans la soufflerie, ça fonctionne, mais quand l’effet de sol se coupe à haute vitesse, c’est un peu comme monter sur un marteau-piqueur. Et ce n’est pas en changeant la réglementation qu’on y remédiera."

"C’est une période difficile pour eux en ce moment, mais ils vont s’en sortir. Ils devront peut-être repenser complètement le concept aérodynamique, mais je pense que nous serons rapides à Silverstone."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos