Formule 1

Marko répond à Todt : Red Bull dément tout chantage envers la FIA

"Ce n’est pas du chantage, c’est un fait"

Recherche

Par Olivier Ferret

30 octobre 2020 - 08:47
Marko répond à Todt : Red Bull dément (...)

Le Dr Helmut Marko dément le fait que Red Bull cherche à faire du chantage à la FIA concernant ses menaces de retrait de la Formule 1, dans le cas où elle n’obtiendrait pas gain de cause concernant le gel des moteurs dès 2022, condition selon elle nécessaire pour reprendre le moteur Honda à son compte.

Comme nous vous le rapportions hier (article à lire ici), Jean Todt s’était interrogé sur la façon de faire de Red Bull.

"En mai, Red Bull nous a dit que dans aucune circonstance nous ne devions geler les moteurs parce que sinon Honda s’en irait. Et maintenant, ils veulent le contraire. Vous voyez ainsi clairement à que point la F1 peut changer d’un jour à l’autre. Je respecte toutes les opinions mais je n’admettrais jamais le chantage."

Le consultant au sport automobile, toujours très actif dans les médias, n’a pas tardé à réagir !

"Ce n’est pas du chantage, c’est un fait," a déclaré Marko à propos de la menace de retrait.

"S’il n’y a pas d’arrêt du développement, nous ne pouvons pas mener à bien le projet de reprise du Honda. Avec ces moteurs complexes, un développement ultérieur n’est pas possible sans un centre de développement comme Sakura. Et les coûts ne sont pas abordables."

Marko ajoute que Red Bull était très réticente à revenir à l’époque où elle n’était qu’une simple cliente de moteurs, Mercedes excluant déjà un accord pour 2022.

"Il faudrait d’abord s’entendre avec Ferrari ou Renault, ce qui semble simple mais ce n’est pas le cas," dit l’Autrichien.

"Vous pouvez imaginer ce qui se passerait si nous battions l’équipe d’usine avec un moteur Ferrari. Et il y a cette nouvelle confiance chez Renault qu’ils vont tout détruire avec leur nouveau moteur et Monsieur Alonso en 2022."

"Les réglementations exigent un traitement égal, mais il existe des moyens de créer des différences. Si nous ne sommes pas d’accord, un départ de la F1 est une option pour nous. Nous avons seulement montré la réalité."

D’autre part, Marko conclut en affirmant que la gestion des moteurs Honda en conjonction avec un gel du développement en 2022 ne coûterait pas beaucoup plus que le coût fixe de 15 millions d’euros pour être client d’un autre motoriste.

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less