Formule 1

Mal classée, Ferrari aura 12 % de temps de développement de plus que Mercedes F1 en 2021

Leclerc et Sainz s’en réjouissent mais aurait aimé s’en passer

Recherche

Par Alexandre C.

18 octobre 2020 - 12:35
Mal classée, Ferrari aura 12 % de (...)

En vue de rapprocher la concurrence les années à venir, un système de limitation du développement aérodynamique a été introduit (il entrera en vigueur dès l’an prochain). En clair, une équipe bien classée aura le droit à moins de temps de développement en CFD et en soufflerie, tandis que le dernier au classement des constructeurs aura plus de facilités de développement (voir notre article).

Les quotas de 2021 seront calculés à partir des résultats de cette année où justement Ferrari, 6e au classement des constructeurs, est très mal classée. Cela veut donc dire que Ferrari pourrait avoir une dizaine de pourcentage de temps de développement en plus par rapport à Mercedes ou Red Bull (12,5 % sur Mercedes et 10 % sur Red Bull si Ferrari reste 6e).

C’est un motif d’espoir pour Charles Leclerc, même si évidemment, le pilote Ferrari aurait aimé se passer de cet avantage.

« Je pense que l’objectif de cette règle était d’essayer de recalibrer un peu et d’aider les équipes qui ont des difficultés. Et le fait est que nous avons des difficultés en ce moment, donc cela peut évidemment nous aider d’une certaine manière. »

« Je préférerais de loin me battre plus haut dans le classement des constructeurs, déjà cette saison. Mais c’est comme ça. »

« Donc pour l’instant, j’espère que nous pouvons tirer un petit avantage avec ça. »

Carlos Sainz, qui rejoindra Charles Leclerc chez Ferrari l’an prochain, soutient lui aussi la mise en place de cette nouvelle règle et sa philosophie générale.

« Je soutiens pleinement la nouvelle réglementation qui vise à faire converger la grille et à faire en sorte que les équipes se rapprochent. Je pense que c’est la bonne direction pour la Formule 1. »

« Quoi qu’il arrive avec les résultats de cette année – qu’ils aient un impact ou non en 2021 - je pense que c’est la bonne direction pour la Formule 1. Et plus il y en aura, mieux ce sera, car plus les courses seront amusantes et plus les pilotes compteront au lieu de leurs machines. La voiture compte trop aujourd’hui. »

C’est en revanche un revers de fortune pour McLaren, qui est en lice pour la 3e place au classement des constructeurs. Lando Norris regrette un timing plutôt mauvais pour l’équipe de Woking !

« Il est évident qu’il y a deux ou trois ans, c’est tout ce que McLaren aurait voulu. Mais je pense qu’il est bon de montrer que nous sommes dans une position où peut-être cela ne nous convient pas autant qu’aux autres. »

C’est pourquoi le jeune Britannique soutient tout de même, lui aussi, cette règle.

« Je pense que c’est bon pour le sport, c’est bon pour la Formule 1, c’est ce que nous voulons tous. »

« D’accord, peut-être que si nous finissons troisième au championnat, ce sera une comparaison négative avec les gens qui sont derrière. Mais c’est toujours une comparaison avec les gens qui sont devant, j’en suis sûr. C’est donc la meilleure chose pour le sport, la meilleure chose pour tout le monde. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less