Formule 1

Liberty Media pourrait aider Alonso à retourner chez Renault F1

En prenant en charge une partie du salaire ?

Recherche

Par Olivier Ferret

15 mai 2020 - 11:06
Liberty Media pourrait aider Alonso (...)

Cette semaine sensationnelle en Formule 1 sur le plan des transferts s’achève sur une dernière question : quel sera l’équipier d’Esteban Ocon en 2021 chez Renault F1 ?

En coulisses, certains prédisent qu’il n’y en aura aucun : avec la crise du coronavirus, Renault pourrait choisir d’arrêter tout simplement son programme en Formule 1 et c’est ainsi que Daniel Ricciardo aurait réfléchi et préféré sauver sa carrière en rejoignant McLaren plutôt que de se retrouver sans rien en cas de décision brutale.

Cyril Abiteboul a toutefois tenu à rassurer plusieurs fois, même si sa parole ne vaut pas celle du conseil d’administration de la marque : Renault est en F1 pour plusieurs années, et ce d’autant plus que les budgets plafonnés sont au niveau de celui dépensé par la marque française.

Alors pour épauler Esteban Ocon, tout le monde parie maintenant sur Fernando Alonso. Un accord de principe aurait été signé et pour payer le double champion du monde, la presse espagnole annonce que Liberty Media pourrait prendre en charge une partie de son salaire. Ce serait étonnant toutefois, même si le salaire d’un pilote ne fait pas partie des budgets plafonnés.

Plusieurs anciens pilotes ne sont toutefois pas convaincus par ces rumeurs.

"Il est difficile de savoir qui serait un bon équipier pour Ocon mais Renault aura besoin d’expérience. Alonso serait un chose surprenant. Il est hors du sport depuis un petit bout de temps et je ne sais pas comment il s’adapterait à une nouvelle F1. C’est un risque pour Renault mais si cela se fait ce serait un très beau coup médiatique," commente Mika Salo.

"Pour moi, Alonso est un de ces pilotes qu’on peut tout de suite mettre dans une voiture, n’importe laquelle, et évoluer à son vrai rythme. Mais je ne crois pas au retour d’Alonso dans une F1 qui ne peut pas se battre à l’avant de la grille," ajoute Marc Surer.

Marc Gené, essayeur pour Ferrari et ami d’Alonso, a été contacté.

"Ah, je ne sais rien en particulier ! Mais je sais qu’Alonso a envie de revenir en 2021. Et je peux l’imaginer chez Renault. Cela ne me semblerait pas étrange en tout cas."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less