Formule 1

Liberty aura du mal à vendre la F1 sans perdre beaucoup d’argent

L’avis d’Igor Yermilin, président de la Fédération automobile de Russie

Recherche

Par A. Combralier

8 février 2019 - 15:28
Liberty aura du mal à vendre la F1 (...)

Certaines rumeurs, encore non-confirmées, ont fait état de la possible volonté de Liberty Media de vendre la F1. Des bruits de couloir assez surprenants, quand l’on connaît tous les investissements et les projets pour la F1 lancés par les Américains… mais qui tombent au moment où les contestations (grogne des promoteurs, doutes sur le calendrier de l’après-2020…) s’accumulent.

Néanmoins, Igor Yermilin, président de la Fédération automobile de Russie, pense que même si Liberty Media voulait vendre le sport, les acheteurs ne seraient pas légion…

« La situation est totalement prévisible. Le propriétaire actuel voulait commencer par améliorer le produit F1, mais tout cela s’est révélé beaucoup plus difficile. »

« Ils n’ont ni l’expérience, ni la capacité à contrôler finement le processus, comme le faisait Bernie Ecclestone. Et toutes les incertitudes qui apparaissent dans une telle situation, créent ce genre de rumeurs. »

« Toutes les déclarations fracassantes de Liberty Media sont en train de clairement s’estomper… et maintenant, ils ne disent plus rien. »

« Il n’y a toujours pas de nouveau règlement technique. Les Accords Concorde expirent bientôt, mais la suite n’est pas très claire… Et il y a des problèmes avec des promoteurs historiques, qui ont des GP depuis des décennies. »

Si Liberty Media vendait aujourd’hui la F1, poursuit Igor Yermilin, les Américains seraient donc sûrs de perdre beaucoup d’argent. Ce n’est donc pas le bon moment.

« Il est très difficile de trouver un acheteur qui soit prêt à dépenser l’argent dont auraient besoin les Américains, après tout ce qu’ils ont déjà dépensé. Liberty Media aurait besoin de vendre la F1 beaucoup plus chère que le prix initial d’acquisition, mais il n’y a quasiment personne qui soit prêt à dépenser autant d’argent. »

FOM (Liberty Media)

expand_less