Les synergies entre AlphaTauri et Red Bull F1 vont s’accélérer en 2022

L’arrière de la voiture sera le même, pas l’avant

Recherche

Par Alexandre C.

21 janvier 2022 - 17:57
Les synergies entre AlphaTauri et (...)

En 2022, pour la nouvelle règlementation aérodynamique, AlphaTauri compte reprendre plus d’éléments – le plus possible – de l’équipe-sœur (et non plus mère) Red Bull. Il y a une logique à cela : financière bien sûr, mais aussi technique puisque désormais, les deux équipes utilisent la même soufflerie. Milton Keynes aura donc du temps en soufflerie disponible, sait-on jamais…

En 2021, pour des raisons liées à la modification aérodynamique au niveau du fond plat, AlphaTauri n’avait pas repris la spécification 2020 de la Red Bull, pour la boîte de vitesses et la suspension arrière.

Mais en 2022, AlphaTauri reviendra à ses bonnes habitudes en adoptant le design d’une année N de l’équipe-sœur (N-1 généralement).

Le directeur technique Jody Egginton a fait le point sur ces échanges de bons procédés entre Milton Keynes et Faenza.

« Nous prendrons la boîte de vitesses, le système hydraulique et la suspension arrière de la Red Bull de 2022. »

« Ils se sont engagés à construire les mêmes pièces pour les deux équipes, comme l’exige le règlement. La différence subtile est que toutes les surfaces aérodynamiques sur la suspension, le revêtement, doivent être spécifiques à l’équipe. Mais les pièces mécaniques seront celles de Red Bull. »

Il reste cependant des pièces listées (à construire soi-même) en F1 bien sûr : dans quels domaines cette AlphaTauri sera-t-elle alors italienne et non anglaise ?

« L’avant de la voiture sera entièrement à nous. Au cours des trois dernières années, nous avons fait une sorte de mélange. Parfois, nous en avons pris plus, lors de la première année de synergie [2019], nous avons pris à peu près toute la suspension avant, puis nous avons pris les pièces de suspension internes et enfin, la dernière année, nous avons tout mélangé. »

« Pour 2023, nous verrons car à ce moment-là, il y aura plus de pièces disponibles au menu et nous étudierons la liste des pièces transférables que nous pouvons choisir. »

D’autres équipes de F1 utilisent une boîte de vitesses achetée à une écurie-A, comme Williams (depuis cette année chez Mercedes), Haas, Alfa Romeo et Aston Martin F1.

Les avantages l’emportent-ils sur les inconvénients, notamment quand on perd des connaissances en interne pour le développement de la pièce ? Egginton a son idée.

« La première année de synergie en 2019, nous avons eu des gars qui concevaient des pièces de boîte de vitesses et qui sont passés à d’autres activités, ce qui a été un défi mais aussi un petit vent frais sur l’équipe. »

« Nous avons un bureau d’études assez flexible. Si nous décidons soudainement que nous allons acheter des composants de suspension avant, alors les gars qui les concevraient normalement partiront faire autre chose. Nous pouvons déplacer nos ressources là où nous pensons pouvoir obtenir les meilleures performances. »

« Si notre concept de voiture ne permet pas de prendre certaines pièces de Red Bull, nous le ferons nous-mêmes, mais la boîte de vitesses est la seule pièce fixe que nous prenons. Nous n’avons pas envie de la faire nous-mêmes maintenant et nous préférons prendre la boîte Red Bull et l’intégrer comme nous l’entendons. »

En tout état de cause, ces développements internes donnent de l’espoir au directeur technique pour le nouveau règlement...

« Nous sommes sur une bonne trajectoire, nous affinons nos processus, nous nous rapprochons d’année en année. Mais nous sommes encore une équipe assez jeune et nous avons beaucoup de jeunes ingénieurs et designers, ce qui est fantastique à voir. »

« Nous ne sommes pas la plus grande équipe et nous n’allons pas soudainement devenir énormes. Nous avons probablement 150 à 200 têtes de moins que certaines des plus grandes équipes, et je crois que nous pouvons continuer ainsi. »

« L’objectif est de continuer à appliquer la même philosophie, car cela semble fonctionner. Mais encore une fois, il s’agit d’une réglementation complètement nouvelle, donc il y a la possibilité pour quelqu’un d’aller de l’avant. Ce que nous voyons sur le progrès aérodynamique est en ligne avec tout ce que nous avons fait auparavant. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos