Formule 1

Les pilotes McLaren F1 savent que leurs rivaux ‘sont sur leurs talons’ avant le Nürburgring

Sainz est passé à autre chose après sa bourde de Sotchi

Recherche

Par Alexandre C.

7 octobre 2020 - 17:28
Les pilotes McLaren F1 savent que (...)

C’est un Carlos Sainz revanchard qui se présentera ce week-end au Nürburgring : car l’Espagnol sort d’une belle bévue en Russie, où il a tamponné le mur du virage 2, en tentant de passer entre les plots de contournement.

Le pilote McLaren avait publiquement reconnu son erreur, tout en critiquant la disposition du virage. A-t-il fini par oublier cette mésaventure, quelques jours avant le prochain Grand Prix ?

« La dernière course en Russie n’était certainement pas la façon dont j’espérais terminer un week-end qui avait bien commencé. Je passe toujours en revue en détail ce que j’aurais pu faire différemment, je le retiens et je passe à autre chose. Nous allons courir à nouveau cette semaine et je me concentre maintenant à 100% sur le Grand Prix de l’Eifel. Il y a encore beaucoup de points en jeu et chaque course compte pour les deux championnats, alors croyez-moi, je vais pousser à fond jusqu’au dernier drapeau à damier de l’année. »

Comme bien d’autres pilotes, Carlos Sainz regardera avec une certaine appréhension le ciel de cette Sibérie allemande (pour reprendre l’expression de Sebastian Vettel).

« La dernière fois en Allemagne, j’ai réussi à terminer 5e dans des conditions délicates. Cependant, courir au Nürburgring cette année au lieu du Hockenheimring présente un défi différent. Nous nous attendons à ce que les conditions soient similaires à celles de la course de l’année dernière en Allemagne, avec un temps froid et potentiellement humide. J’y ai déjà couru en 2014, mais jamais en Formule 1, alors je suis impatient de voir ce que nous pouvons faire avec ces voitures. »

De son côté, Lando Norris a déjà connu, assez récemment, au Nürburgring, en 2017, des formules de promotion. Il fait donc partie des pilotes ayant couru le plus récemment sur ce circuit.

« Nous avons passé un week-end difficile en Russie mais, avec le recul, nous savons où nous devons nous améliorer pour l’Allemagne. Nos rivaux sont sur nos talons, mais nous devons juste nous concentrer sur nous-mêmes et donner le meilleur de nous-mêmes sur la piste. »

« J’ai hâte de courir au Nürburgring ce week-end car c’est un circuit sympa où j’ai eu plaisir à piloter en F3 et F4. C’est génial de le voir sur le calendrier cette année. J’ai gagné la dernière fois que j’y ai couru, en 2017, dans des conditions météorologiques difficiles, alors j’espère que mon expérience précédente m’aidera à démarrer le vendredi. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less