Les pilotes apprécient les directives sur les dépassements illicites

Les luttes bientôt plus fluides en F1 ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 mars 2022 - 12:04
Les pilotes apprécient les directives

La direction de course de la F1 a changé la manière dont les pilotes devront se battre cette année. Ils seront les premiers juges de la nécessité de rendre une position si un avantage est gagné de manière illégale, et la direction de course pourra ensuite établir si le pilote n’a pas fait ce qu’il fallait (à lire ici).

Une responsabilisation qui plait à Carlos Sainz, le pilote Ferrari estimant que cela fluidifierait les situations en course : "Je pense que c’est la bonne approche parce que c’est plus réaliste. Il n’y a pas de pénalité de temps et cela peut se passer plus immédiatement."

"Il faut que cela se fasse immédiatement. Vous ne pouvez pas perdre trois ou quatre tours, puis devoir abandonner la position. C’est pourquoi le règlement doit être très clair et doit être appliqué dès qu’il y a une friction. Vous devez perdre une position et ensuite voir."

Son équipier, Charles Leclerc, craint toutefois qu’on en demande trop aux pilotes en matière de réflexion, car la situation n’est pas toujours évidente depuis le cockpit d’une monoplace. Il trouve un intérêt à cette décision dans les situations les plus claires.

"Je pense que dans certains cas, c’est très clair. Il y a aussi pas mal de situations où ce n’est pas clair. Si vous regardez mon départ l’année dernière au Mexique, je pense que c’était un bon exemple de choses très désordonnées. Vous gagnez des positions mais vous ne savez pas vraiment ce que vous devez faire."

"Donc dans ces cas-là, j’espère que nous aurons toujours le soutien du directeur de course, parce que c’est important dans les situations délicates. Je suis d’accord que parfois c’est juste une situation très facile à lire et à comprendre et dans ces cas-là, les pilotes devraient être assez intelligents pour rendre la position."

Kevin Magnussen s’attend à ce que les équipes doivent encore guider leurs pilotes, mais estime que cela évitera toutefois que la direction de course doive intervenir systématiquement : "Je pense toujours qu’ils diront aux pilotes de rendre la position."

"C’est juste que je pense qu’ils attendent plus des pilotes en termes de restitution de la position s’il y a un avantage gagné. Il y aura des cas où un pilote pensera qu’il a été poussé, l’autre pensera qu’il a coupé la piste, et il y aura des discussions à ce sujet."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos