Formule 1

Les embouteillages des qualifications ont été discutés par les pilotes

Mais le problème n’est pas réglé pour autant

Recherche

Par Olivier Ferret

19 août 2020 - 16:52
Les embouteillages des qualifications

Une des caractéristiques de la F1 moderne est l’obligation pour les pilotes de faire des tours au ralenti pour laisser refroidir les pneus entre deux tours rapides, notamment pour préserver les pneus. Mais ce genre de cas a déjà créé des situations dangereuses qui inquiètent les pilotes, et Romain Grosjean, directeur du GPDA, explique que le sujet est désormais une préoccupation lors des briefings.

"Cela a été soulevé au briefing des pilotes à Silverstone" a révélé Grosjean. "Je pense que ce sera encore abordé. On peut aller plus vite, mais nous n’allons pas faire un autre tour rapide."

"Oui, il s’agit d’un problème de sécurité. Je vais vous dire, on ne se sent pas en confiance à conduire si lentement pendant que des voitures arrivent si vite. Il y a des endroits où les rétroviseurs sont tout juste assez bons. Nous essayons de faire au mieux avec les communications radio."

Il explique que la perte de température dans les pneus oblige à rouler si lentement : "Nous devons perdre 30 degrés en un tour. Pour perdre 30 degrés, il faut aller aussi lentement que possible, y passer autant de temps que possible et ne générer aucune charge sur les pneus."

"Nous avons mentionné plusieurs fois qu’un jour, quelque chose arrivera. [A Barcelone], nous avons eu un moment de peur. Heureusement, ce n’était pas trop à haute vitesse. Mais ça ne semble pas correct."

Il semble donc que des solutions soient encore à trouver pour résoudre ce point spécifique qui n’est pas sans inquiéter les pilotes et équipes depuis maintenant plusieurs années.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less