Formule 1

Les deux Red Bull ont bataillé dans le peloton, Verstappen ravi de son rythme

Albon termine 6e, après une rude lutte face à Carlos Sainz

Recherche

Par A. Combralier

8 septembre 2019 - 18:45
Les deux Red Bull ont bataillé dans (...)

Parti en fond de grille, Max Verstappen a payé les frais de ses pénalités moteur à la première chicane, ce dimanche à Monza : le Néerlandais a percuté le diffuseur de la Racing Point de Sergio Pérez. Il a dû passer précocement par les stands, mais a tout de même fini par sauver 4 points à l’arrivée, en finissant juste sa course juste derrière… Sergio Pérez.

Après le Grand Prix, Max Verstappen était visiblement très mécontent de la lenteur et de la prudence des F1 au premier virage…

« Ce n’était pas même des freinages tardifs. Les F1 se suivaient, se suivaient. Puis soudainement, tout le monde s’est presque arrêté. J’ai essayé d’éviter le contact mais j’ai tout de même heurté Sergio, au niveau de la roue arrière je pense. L’aileron avant était un peu cassé, donc nous sommes rentés aux stands. »

« Mais nous avions un bon rythme. J’ai dépassé beaucoup de voitures, mais j’ai été coincé derrière Sergio Pérez ensuite. Ils avaient une vitesse de pointe si excellente ; je n’avais pas de chance de passer. »

« Ensuite, j’ai été malchanceux avec la voiture de sécurité virtuelle. Deux ou trois voitures m’ont dépassé grâce aux arrêts aux stands à cause de cela. Pendant toute la course, tout fut contre nous, ça n’a juste pas marché. Quand vous partez de l’arrière, parfois, tout se passe brillamment. Comme à Austin l’an dernier. Mais on ne peut s’attendre à ce que ce soit le cas tout le temps. »

Max Verstappen en veut-il à Sergio Pérez pour l’avoir retenu trop longtemps derrière lui ?

« Ce n’est pas plaisant de rester coincé derrière quelqu’un. Mais je peux comprendre son point de vue, il gardait une Red Bull derrière lui, pour eux, c’est une belle réussite. »

Sans pénalités moteur, enfin, la Red Bull aurait-elle pu aller chercher les Ferrari et les Mercedes ?

« Nous aurions pu nous battre avec les gars à l’avant. Je pouvais suivre leurs courses sur l’écran géant. Je savais leurs chronos, je savais que je ne perdais pas de temps. Bien sûr dans le trafic je perdais du temps, mais quand j’avais l’air libre, ils n’étaient pas plus rapides. Donc c’est très prometteur sur une piste où normalement, nous ne sommes pas compétitifs. Aujourd’hui, il s’agissait de survivre pour marquer quelques points. Nous l’avons fait. Mais j’ai hâte de partir de nouveau de l’avant à Singapour. Parce que nous avons écopé de nos pénalités et maintenant, je l’espère, les problèmes sont derrière nous, nous pouvons juste nous concentrer sur la performance. »

L’autre Red Bull, celle d’Alexander Albon, est aussi entrée dans les points. Le rookie a fini juste derrière les deux Renault, à la 6e position. Il a cependant perdu beaucoup de temps suite à une sortie de piste dans les graviers, quand il tentait de dépasser la McLaren de Carlos Sainz.

« J’étais heureux de mon premier dépassement sur Sainz, mais il est revenu à mes côtés ensuite. Il était dans son droit bien sûr. J’hésitais déjà à conserver ma place. Passer à l’extérieur, c’était prendre un risque. »

« Je voulais le rattraper plus tard, mais nous étions trop courts en lignes droites. J’ai donc voulu prendre un peu de risques. Avec le recul, ce ne fut pas très utile. Mais parfois il faut tenter des choses. »

« J’ai maintenant disputé deux courses avec Red Bull, et j’ai ramené des points. Mais je peux toujours vraiment faire des progrès. »

« Mon rythme de course s’améliore, et je sens que j’ai fait un pas en avant par rapport à Spa. Donc personnellement, je suis heureux. J’espère que Singapour sera meilleur pour moi. Car la voiture aura plus d’appuis, et il y aura plus de virages. Il y a bien plus à venir et je me sens plus compétitif. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less