Formule 1

Leclerc et Vettel voient Ferrari plus loin de Mercedes que les chronos l’indiquent

Des tests positifs et négatifs aujourd’hui à Silverstone

Recherche

Par Olivier Ferret

12 juillet 2019 - 19:14
Leclerc et Vettel voient Ferrari (...)

Charles Leclerc pense que Ferrari est un peu en retard sur Mercedes après la conclusion des séances d’essais libres de ce vendredi au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Mercedes a terminé en 1ère et 2e positions lors des EL2 à Silverstone, mais Leclerc a été le plus proche adversaire de l’équipe allemande, à moins de 2 dixièmes de Valtteri Bottas.

Mais Leclerc estime que la situation est trompeuse et que Ferrari fait face à un déficit substantiel par rapport aux leaders.

"Je m’attendais à ce que Mercedes soit l’équipe à battre ce week-end et ils ont confirmé qu’aujourd’hui, ils le sont bien. Ils ont été très, très rapides en longs relais, en conditions de course," note Leclerc.

"Je pense que notre rythme sur un tour n’est pas si mauvais, mais notre rythme de course est loin du compte."

"Sur ces longs relais, nous avons beaucoup lutté avec la tenue de nos deux pneus avant, l’avant gauche était particulièrement marqué. Nous devons donc travailler là-dessus."

Son coéquipier chez Ferrari, Sebastian Vettel, qui a remporté la course en 2018, s’est classé quatrième.

"C’était un peu difficile comme première journée, avec des hauts et des bas cet après-midi, pour plusieurs raisons."

"Nous avons essayé certaines choses. Donc je ne suis pas particulièrement inquiet pas un ou deux temps au tour en particulier. Dans l’ensemble, c’était bien, mais il y a trop d’inconstance encore chez nous, des hauts et des bas. Mercedes avait encore l’air très rapide et ce sera l’équipe à battre. Nous verrons où nous en serons demain."

"Nous avons testé des pièces, des réglages et tout n’a pas fonctionné, nous devons donc choisir les bonnes pour demain."

Ferrari

expand_less