Formule 1

Le DRS ’sera toujours nécessaire’ avec les F1 de 2022

C’est l’avis du directeur technique de McLaren

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 novembre 2020 - 14:56
Le DRS ’sera toujours nécessaire’ (...)

Le règlement technique de la F1 évoluera drastiquement en 2022, avec l’arrivée de toutes nouvelles monoplaces destinées à favoriser les dépassements. Mais pour James Key, le directeur technique de McLaren, l’amélioration du potentiel pour les dépassements ne remplacera pas entièrement le DRS.

Selon le Britannique, le règlement basé sur l’effet de sol réduira nettement l’apport du DRS, et donc son besoin pour le spectacle en F1, mais il sera toujours utilisé, et certainement pour une raison utile.

"Je pense que si le plan fonctionne, le DRS aura moins d’influence" assure Key. "Il sera toujours nécessaire car les dépassements sont vraiment ce qui est à la base des règlements, au final."

La conception des circuits continuera d’être cruciale pour la facilité avec laquelle les pilotes peuvent se dépasser selon Key.

"Ce que vous voyez, c’est que ce n’est pas qu’un problème de voitures, mais aussi de circuits. Les F1 sont si rapides sur les pistes qu’il n’y a que quelques occasions où vous pouvez obtenir une sorte de différentiel de performances suffisamment important pour dépasser, évidemment, le dépassement au freinage étant le principal. C’est là que DRS aide. Mais si vous regardez quelques pistes - Spa, peut-être, où le dépassement est possible dans un certain nombre d’endroits, à Bahreïn aussi c’est très similaire - vous voyez que certains enchaînements font aussi que ce n’est pas impossible de dépasser ailleurs (qu’au freinage)."

"Ce que la nouvelle réglementation encouragera, ce sera des courses plus serrées sur certaines des pistes les plus délicates, donc à Silverstone ou Suzuka, peut-être même en Hongrie, où c’est difficile de se suivre, si les F1 fonctionnent comme prévu, vous pourrez faire en sorte de dépasser dans des enchaînements de virages où ce n’est pas possible actuellement."

"Mais le DRS jouera probablement encore son rôle en veillant à ce que vous puissiez garantir des possibilités de dépassements. Dans l’état actuel de nos projections, son utilisation serait moins importance, j’ai tendance à être d’accord avec cela, mais il faudra encore compter dessus ici ou là."

F1 - FOM - Liberty Media

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less