Formule 1

Le droit d’entrée en F1 est maintenant fixé à... 200 millions de dollars !

Une somme qui est à reverser aux 10 équipes actuelles

Recherche

Par Olivier Ferret

12 septembre 2020 - 14:09
Le droit d’entrée en F1 est maintenant

Petite révélation dans le paddock du Mugello : ce sera encore plus dur pour une équipe de vouloir se lancer en Formule 1.

En effet les Accords Concorde signés entre les 10 équipes ont changé la caution déposée à la FIA (20 millions) par une nouvelle équipe en un paiement de 200 millions de dollars à répartir équitablement entre les 10 équipes, soit 20 millions de dollars... par équipe !

Cette somme peut paraître astronomique mais elle a deux objectifs : donner de la valeur à une place occupée par une équipe actuelle (en cas de revente) et empêcher les annonces loufoques d’arrivées en F1 de structures peu sérieuses ou trop fragiles financièrement.

Le PDG de McLaren, Zak Brown, estime que cette somme ne doit pas sembler prohibitive pour des gens sérieux car "avec la croissance de la valeur de la franchise dans cette nouvelle ère de la F1 signifie que vous retrouverez rapidement ces 200 millions de dollars en retour, et les intérêts à une date ultérieure".

"Ce que nous essayons aussi de faire en tant que business, c’est d’arrêter ce que nous avons eu dans le passé où une équipe comme USF1 annonce qu’elle va venir Formule 1 et n’arrive jamais."

"Les 200 millions de dollars sont destinés à vraiment s’assurer que si quelqu’un entre dans le sport, il a les moyens de le faire, et que nous n’aurons plus ce que nous avons toujours eu, à savoir des annonces aléatoires, des gens qui disent qu’ils arrivent en F1 mais qu’on ne voit finalement jamais."

"Vous ne verriez jamais cela, ou je ne pense pas que vous le verriez, dans d’autres sports majeurs."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less