Formule 1

La Formule 1 offrira la 23e course de 2021 au plus offrant

Le point de vue commercial est important après une année de crise

Recherche

Par Olivier Ferret

26 novembre 2020 - 10:47
La Formule 1 offrira la 23e course (...)

La Formule 1 cherche toujours quel sera le 23e Grand Prix pour la saison de Formule 1 ed 2021 et Ross Brawn, le directeur sportif, semble déjà écarter le Vietnam, même si ce dernier cherche à renouer les contacts avec la FOM.

Le Britannique a nommé les trois principaux prétendants pour la date laissée vacante fin avril.

"Évidemment, nous sommes désolés de ne pas pouvoir retourner au Vietnam, mais nous trouverons un très bon candidat," explique-t-il.

Brawn a aussi été interrogé sur les récentes déclaration du patron de l’ACI, Angelo Sticchi Damiani, qui a déclaré qu’Imola était très intéressé par cette place.

"Nous avons vu une bonne course à Imola cette année, comme nous l’avons fait aussi vu au Portugal et en Turquie, donc tout est ouvert. Voyons comment cela évolue."

Il a admis que cela va clairement être une question d’argent, après une année difficile où ces nouveaux Grands Prix ont pu organiser des courses presque gratuitement.

"Oui, il ne fait aucun doute que nous voulons revenir à une situation normale l’année prochaine et qu’il y aura donc une forte considération d’un point de vue commercial," poursuit Brawn.

"Certains pays seront en meilleure position que d’autres car ils pourront faire de meilleures offres commerciales, et nous devons en tenir compte. Nous devons revenir à des niveaux financiers normaux le plus rapidement possible, pour les équipes et pour le sport. Alors oui, l’aspect commercial aura plus de poids que cette année."

Est-ce que les plans de la F1 pour un calendrier de 23 courses en 2021 ne sont pas un peu fantaisistes, au milieu d’une pandémie toujours en cours ? Melbourne, l’hôte d’ouverture de la saison, par exemple, sort tout juste d’un confinement strict.

"L’Australie profite actuellement d’une bonne situation d’un point de vue Covid," répond Brawn.

"Ils n’ont pas encore décidé comment gérer l’Open d’Australie de tennis, mais les choses changent rapidement et je suis optimiste. Je pense que l’Australie comprend que la F1 sait se comporter de manière responsable lors de la visite d’un pays. Et puis le vaccin arrive."

"Je me souviens que lorsque j’ai commencé à travailler en F1, nous avions l’habitude de nous faire vacciner pour aller dans certains pays. Le refaire maintenant serait un compromis raisonnable."

Quant au lieu du seul test hivernal prévu au début de l’année prochaine, Barcelone ou Bahreïn, Brawn conclut : "Nous en discutons avec les équipes maintenant et nous déciderons dans quelques semaines. Rien n’est décidé."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less