La FIA se restructure et va nommer un PDG dès cette année

La fédération revoit ses processus de décisions

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 février 2022 - 08:31
La FIA se restructure et va nommer (...)

Le président de la FIA élu en décembre 2021, Mohammed Ben Sulayem, a déjà mis en place des comités pour pouvoir restructurer la fédération. L’objectif du nouveau président est d’élire un directeur général qui pourra gérer la partie opérationnelle au quotidien.

La FIA va aussi définir des groupes de travail, à commencer par un groupe de recrutement qui sera chargé de proposer des nominations pour le poste de DG. Un groupe de travail supervisant la gouvernance sera aussi créé, tout comme un groupe de travail sur le fonctionnement financier de la FIA.

Les deux premiers groupes de travail seront présidés par le nouveau président du sénat, Carmelo Sanz de Barros, et le troisième sera coprésidé par les présidents adjoints de la FIA, Robert Reid et Tim Shearman.

"Une nouvelle ère a commencé pour la FIA, à travers la création d’un cadre de gouvernance fondé sur l’ouverture et la diversité globale" a déclaré Sulayem. "Il s’agit d’un pilier essentiel de notre stratégie et je remercie chaleureusement les membres des Conseils mondiaux, qui ont approuvé ces changements."

"La responsabilité et l’autorité des Conseils mondiaux, qui émanent de nos membres, seront accrues. Un modèle de supervision plus efficace sera conçu, les priorités des parties prenantes seront alignées et un fonctionnement de la FIA rentable et responsable sera assuré.

"Pour atteindre ces objectifs, les organes directeurs et l’administration de la Fédération travailleront en étroite collaboration pour faire de la FIA la voix mondiale du sport automobile et de la mobilité."

Cette restructuration ne concerne pas l’enquête sur la F1 et la finale d’Abu Dhabi, toujours en cours actuellement, et dont on connaîtra les enseignements le mois prochain.

De nouveaux responsables au sein de la FIA

Par ailleurs, Sam Michael a été nommé président de la Commission de sécurité. Celle-ci travaille sur les conséquences des accidents en menant des enquêtes comme celle qui avait suivi l’accident effroyable de Romain Grosjean fin 2020.

L’ancien directeur technique de Williams et McLaren n’a pas été le seul nommé au sein de la FIA. Parmi les autres changements au sein de la structure de la FIA, Felipe Massa a quitté la présidence de la Commission internationale de karting CIK pour celle de la Commission des pilotes, en remplacement de Tom Kristensen.

Ce dernier a cédé sa place puisqu’il faisait partie de la liste du concurrent de Sulayem, Graham Stoker. Enfin, Deborah Mayer remplace Michele Mouton en tant que présidente de la commission Femmes en sport automobile.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos